Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir vos commentaires
onglet
 

le 23/04/2003 :
:: Bashung enfin en tournée ! musique
:: Carte du dégroupage Free mac/pc/web
:: Zazie is Zalive musique

le 21/04/2003 :
:: Les pika de la semaine manga
:: Gamecube : les tops du web au 20 avril 2003 j-vidéo

.:Les autres news:.




votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

 

Apple lance enfin son système de vente de musique en ligne
 
 

29/04/2003
Logo apple
On l'attendait depuis longtemps vu le nombre incroyable de fuites à son sujet : Apple se lance dans la vente de musique en ligne.

Le systeme se veut assez simple, et s'intègre complétement à la nouvelle version d'iTunes (et au nouveaux ipods). En un clic, vous accedez à une collection de titres (200 000 selon Apple), comme vous le feriez en parcourant votre collection privée de fichier mp3.

Sauf que vous ne posseder pas ces chansons, ou du moins pas encore... en effet, en quelques clics, vous pourrez acheter ces chansons et les télécharger, pour l$ par titre(pardon, 99 cents...).

Pour mettre en place ce système Apple a conclu des contrats avec les 5 plus grosses majors du disque, qui possedent une très grosse part du catalogue mondial.
Ainsi, et contrairement aux p2p Napsterlike, ici les artistes et leurs maisons de disques sont rémunérés.

Une bonne idée : vous pouvez écouter un extrait de 30s de chaque titre avant d'acheter.

Voilà pour les côtés plutôt possitifs.
Les point noirs maintenant : ce n'est disponible que sur Mac, et que si vous utilisez OSX, et c'est limité aux Etats-Unis.

Aucun "prix de gros" n'a été prévu : 1$ le titre, que vous achetiez un titre ou tout un album (je me demande comment fairepour certaines bandes originales de films avec 40 plages de 30 secondes chacune...).

Ce qui place l'album entier à environ 10 €. C'est raisonnable, mais pas très incitatif, d'autant qu'à ce prix là vous n'aurez aucun packagig.

Il y a egalement quelques restriction sur l'usage que vous pourrez faire de ces fichiers (gravure, copie...) même si elles sont il est vrai plus souples que celles des autres offres de musique en ligne.

Mais autre point noir : ces 5 grandes majors ont beau posseder un catalogue impressionnant, rien ne semble avoir été prévu pour permettre aux petits labels indés d'entrer dans la danse...

Et surtout, le principal inconvenient à mon goût : tous les titres que vous y trouverez sont officiellement commercialisé par les maison de disque. Vous ne retrouverez donc pas la floppée de reprises géniales inédite, de live non officiels ou de chansons géniales prétenduement perdues que la maison de disque garde au chaud en attendant le 10è anniversaire de la mort du chanteur...

Bref, Apple lance tout doucement (avant de s'attaquer au monde entier et aux Pc) ce qui semble être le meilleur système d'achat de musique en ligne, ce qui n'est pas très difficile tant la concurence est mauvaise.

Mais comment lutter contrer les systèmes de P2P gratuit, ou on trouve vraiment tout, du très rares car inédit, des albums avant leur sortie... ???

.::Fabien  Source : apple.com (en anglais)

Bashung enfin en tournée !
musique
 Le pika du jour
manga
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Oli a écrit le 29/04/2003 à 23h32.  Commentaire 990, Visiteur 355
Point par point sur les points noirs cités par l'article

Une version windows sortira en fin d'année. Pour les pays hors USA, là, c'est l'inconnue, c'est "pas encore dispo pour les autres" (déjà, il faut régler le pb de la TVA, qui n'existe pas pour la plupart des Etats aux USA pour le commerce en ligne)
sauf erreur, l'album entier est bien à 10$ tout pile. Pas de pb donc avec les BO de films à 50 morceaux.
les restrictions sont les suivantes:
- copie sur CD illimitée
- transfert sur un nombre illimité d'iPods
- 3 Macs autorisés.
quant au principal inconvénient à ton goût, on le retrouve à l'identique pour les morceaux disponibles sur CD chez son disquaire préféré. Ce n'est donc pas un point noir du système en soi, mais un point noir de l'attitude des majors depuis que le business de la musique existe... Et de toute façon, les Napsterlikes restent légaux si on télécharge de la musique légalement (ie sans droit d'auteurs)

L'article omet aussi 3 point: les morceaux seront dispos encodés en AAC 128, ce qui est une très bonne qualité (meilleure que celle des CD écoutés sur platines bas de gamme), et un bon compromis entre durée de téléchargement et qualité sonore. De plus, les tags seront complets, y compris celui de la couverture du CD. At last but not least: ce service ne nécessite pas d'abonnement et est disponible pour tout le monde du moment qu'il est aux USA (et pour les windowsiens, qu'il attende la fin d'année).

Fabien a écrit le 30/04/2003 à 02h05.  Commentaire 992, Visiteur 6
Pour le prix de l'album je ne l'ai vu mentionné nulle part, malgré le nombre d'articles que j'ai lu. Si tu as un lien, n'hésite pas... Mon prix de 10$, c'est juste 1$ x 10 plages, la moyenne des titres d'un album pop.

Quant au restrictions j'avoue qu'il y a un point que j'ai pas bien pigé : "burn unlimited CDs of individual songs, and burn unchanged playlists up to 10 times each." (cf apple.com). Ca veut dire quoi, que si je me fait une compil perso, je peux pas faire la même plus de 10x ??

Fabien a écrit le 30/04/2003 à 02h05.  Commentaire 993, Visiteur 6
J'avoue être plus que contrarié qu'en payant on ai plus de contraintes qu'avec les alternatives p2p. Comme si les titres n'allaient pas de toute façons se retrouver sur les p2p en moins de 2...

Au sujet de l'abscence de titres non-officiels, bien sûr les vrais disques ont le même pb. Sauf que le concurrent de ce service d'Apple, c'est le p2p, pas le disquaire.

Certes je n'ai pas mentionné que les plages sont en AAC... Je trouve que c'est franchement un détails mais bon....
Comment peux tu dire que la qualité est "meilleure que celle des CD écoutés sur platines bas de gamme" ?
Si tu décides de prendre en compte les système de restition audio, cela ne veut plus rien dire, et dans ce cas tu devrais juger le AAC comme la plupart des gens l'écoutent, c'est a dire avec des enceinte pour pc très bas de gamme ou les ecouteurs boule de l'ipod).
La seule chose que l'on puisse dire de sûr sur l'AAC, c'est que à débit egal, la qualité est meilleure que le mp3 (comme le wma, l'ogg vorbis, le vqf...). Tout les qualificatifs genre "qualité cd" sont creux et dépendent du système de restitution audio, et surtout de l'oreille de l'auditeur.

"Disponible pour tout le monde", si on est américains et mac user... Drôle de définition de "tout le monde" (je sais très bien qu'à terme ca s'étendra, mais là pr le moment...)

Oli a écrit le 30/04/2003 à 05h47.  Commentaire 994, Visiteur 355
pour les 10$ par album, c'est indiqué sur iTunes Music Store et on retrouve l'information sur certains sites par exemple celui-ci
Brun unlimited CDs ... and burn unchanged playslists signifie que tu ne peux pas faire de la copie en masse d'un album, possible par certains moyens à grande échelle (pas Fabien devant son graveur, mais un Chinois qui fait ensuite du trafic de CD piratés et qui fait ça à la chaîne), puisqu'il faut changer manuellement l'ordre de la playliste toutes les 10 copies. De toute façon, se faire 10 compilations dont l'ordre importe, c'est déjà pas mal de copies de sécurité de superflues.
Pour les plages en AAC, ce n'est pas un détail si on tient compte du fait de l'exigence de certains mélomanes en terme de qualité sonore. Là où il faut du mp3 en qualité 320 pour certains, le AAC suffit. La plupart des oreilles ne savent pas faire la différence entre la qualité sonore d'un CD et une musique encodée en AAC 128. D'autant plus que les encodages fournis par Apple le sont à partir des masters, et non pas à partir des CD du commerce, ce qui réduit encore les pertes. Il est donc sensé de parler de qualité CD (ou supérieur à celle d'un CD du commerce) A noter au passage que les écouteurs de l'iPod sont parmi les plus performants du marché, en particulier pour la plage s'étendant du côté des 20kHz, coin souvent délaissé par les encodages primitifs à la mp3.

Disponible pour tout le monde, ça signifie que n'importe qui qui a une connection ad hoc au service peut, sur un simple coup de tête, télécharger précisément ce qu'il veut et rapidement. C'est ça qui est nouveau, à la différence des services comme iListen.com/Pressplay. Et c'est ça qui peut donner une impulsion suffisante au système de vente en ligne légal.

Pour revenir sur les avantages et inconvénients du p2p, bien sûr, bien évidemment que si je télécharge le dernier Madonna en entier en qualité mp3 320 sur kazaa j'aurai payé moins cher qu'avec ce service. Et ça, c'est faire un mauvais procès à Apple que de le lui reprocher. Mais ce service a l'intérêt d'être légal et de permettre de trouver rapidement ce qu'on cherche, sans à avoir faire le tri, sans risque de tomber sur des fichiers corrompus.

Oli a écrit le 30/04/2003 à 05h54.  Commentaire 995, Visiteur 355
En fait, 9,99$ semble être un prix de base pour les albums, certains sont vendus plus chers (ex: les albums dont les chansons sont longues peuvent atteindre les 12 $, mais on reste dans le même ordre de prix, et un album de BO à 50 titres ne sera pas vendu 50$)

Fabien a écrit le 30/04/2003 à 10h37.  Commentaire 998, Visiteur 6
Désolé mais le AAC 128 ne vaut pas du mp3 320 !
Revue de web vite fait :

Cela n'équivaut pas une qualité CD ceci dit - mes oreilles (plutôt expertes en la matière) situent ça aux alentours d'un mp3 en 160-192 kbps. (lu ici

Alors que je suis extrêmement satisfait des morceaux exclusifs de Massive Attack que j'ai achetés, j'ai écouté des extraits d'Hotel California d'Eagles et de Mob Rules de Black Sabbath et la qualité est vraiment a la limite de l'écoutable. Cela sonne comme si le son avait été enregistré par le micro d'un iMac a la sortie d'une enceinte reliée a un gramophone. ici

Certes ce sont des commentaires isolés, mais vu qu'il proviennent d'un site mac, ceux-ci n'ont aucune raison d'en rajouter.

Fabien a écrit le 03/05/2003 à 03h40.  Commentaire 1028, Visiteur 6
En choissant exclusivement le format ACC Apple bénéficie d'un autre avantage : ce format n'est pour le moment reconnu par aucun lecteur mp3 portable sauf... l'ipod.

Alpseb a écrit le 05/05/2003 à 17h00.  Commentaire 1033, Visiteur 46
Et voilà, après une semaine d'exploitation, Apple explose les chiffres avec un total d'un million de titres téléchargés sur l'iTunes Music Store, soit une moyenne de presque 2 morceaux téléchargés chaque seconde. Apple fait donc presque aussi fort que la poupée Barbie qui se vend à 2,5 exemplaires chaque seconde dans le monde. C'est d'autant plus fort qu'ils prévoyaient d'atteindre ce chiffre seulement au bout d'un mois ! Un départ sur des crissements de pneus donc.
Seul problème, pour tenir la distance, il va falloir qu'Apple étoffe son catalogue. Sur les 200 000 chansons disponibles, la moitié ont été achetés au moins une fois. Cela montre bien l'envie de diversité des utilisateurs. Dès demain, les Américains trouveront d'ailleurs 3200 nouveaux titres, dont quelques nouveaux artistes comme Alanis Morissette, et des nouveautés tout justes sorties des studios d'artistes déjà présents.
Très vite, il est aussi essentiel qu'Apple ouvre son service aux autres pays que les Etats-Unis, puis aux autres plateformes.
En ce qui concerne iTunes 4, il a aussi été téléchargé 1 000 000 de fois depuis son annonce.


vu sur macbidouille

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2019
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites