Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir vos commentaires
onglet
 
le même jour :

:: L’ART rend sa décision quant au différend opposant France Telecom à Free mac/pc/web
:: Jeu d’action : Atari, Beyblade j-vidéo
:: Indiana Jones débarque sur DVD dans un coffret unique ciné-dvd

le 31/07/2003 :
:: Free active enfin la fonction téléphone des freebox, et casse les prix ! mac/pc/web
:: Le chanteur de Noir Désir en prison musique

.:Les autres news:.




votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

 

Nokia peaufine le lancement du N-Gage
 
 

01/08/2003
Ngage de nokia
Leader dans l’industrie de la téléphonie, Nokia se prépare à faire ses premiers pas dans l’univers du jeu vidéo nomade et connecté. Quelques semaines avant le lancement de la console portable N-Gage, nous avons rencontré Laurent David, Business Development Manager chez le constructeur européen.

Comment le lancement de la N-Gage se prépare-t-il ?

Laurent David : Nous sommes en phase avancée de discussion avec nos partenaires distributeurs. Cette préparation du lancement de notre première console de jeu vidéo se déroule très bien dans le sens où il s’agit d’un marché nouveau pour Nokia sur lequel nous voulons nous positionner petit à petit. Le marché répond très bien au produit que nous voulons clairement positionner sur le marché de la console de jeu mobile. La sortie de la console N-Gage sera mondiale avec une commercialisation simultanée aux Etats-Unis, en Europe et en Asie hors Japon. La date précise de la sortie n’est pas encore fixée précisément (au 4 juillet, ndlr) mais elle devrait avoir lieu entre septembre et octobre prochain.

De quelle manière la console N-Gage est-elle travaillée au sein du catalogue Nokia ?

La N-Gage est un produit mondial dont la stratégie est mise en place de manière globale. Devant la multiplication des fonctions allouées aux appareils de téléphonie, la société Nokia s’est structurée autour de « Business Units » parmi lesquels l’Entertainment and Mobile Business Unit dont je suis en charge du management pour la France. Je travaille donc directement sur le lancement de la console dans l’Hexagone. Le lancement sera totalement harmonisé au niveau mondial, chaque pays travaillant en revanche particulièrement les spécificités en terme de distribution propre à chaque territoire. La N-Gage a évidemment un statut particulier dans le catalogue de Nokia car sa fonction téléphonie passe au second plan derrière l’aspect console de jeu que nous tenons à mettre en avant.

Par quel moyen comptez-vous donc imposer la marque N-Gage sur le marché du jeu vidéo ?

Ce marché est nouveau pour Nokia et nous comptons prendre notre temps pour imposer la marque N-Gage dans le milieu du jeu vidéo car c’est avant tout de cela dont il s’agit. La N-Gage est une pure console de jeu qui inclut en parallèle des fonctions de téléphonie permettant de télécharger des contenus ou de jouer en ligne ainsi que de puissants outils multimédia ouvrant à la lecture de fichiers MP3 et vidéo. La communication qui sera mise en place pour le lancement de la console sera exclusivement basée sur le jeu et notamment sur la valeur ajoutée de la N-Gage, première console portable connectée. Notre présence sur le salon de l’E3 cette année est révélatrice du positionnement radicalement ludique de la machine. Nous pensons que la N-Gage pourrait initier une nouvelle forme de jeu grâce à son aspect compact et à ses qualités communicantes : les joueurs auront toujours la console sur eux.

Quels sont les objectifs de Nokia dans le cadre de ce lancement ?

Nokia entre sur le marché du jeu pour y rester avec des objectifs sur le long terme. Nous sommes conscients d’être nouveaux sur le marché du jeu vidéo et c’est pourquoi nous travaillons actuellement sur nos partenariats avec les distributeurs avec l’objectif de monter de vraies associations durables. Dans un premier temps, la N-Gage devrait être travaillée par un nombre volontairement réduit de distributeurs qui seront en revanche être bien implantés dans le secteur du jeu vidéo. Des noms ont été avancés sur le MedPi mais aucun n’accord n’a été officialisé pour le moment.

La console sera-t-elle également distribuée par vos partenaires traditionnels de la téléphonie ?

Tout à fait. La N-Gage sera commercialisée notamment dans les réseaux de ventes traditionnels qui distribuent les terminaux téléphoniques Nokia. Il faut bien saisir que la marque N-Gage regroupera trois types de produits avec bien entendu une console mais aussi des cartouches de jeu et enfin un abonnement à un opérateur de téléphonie mobile. Ce dernier aspect exige un suivi et une aptitude à la vente auxquels devront peut-être s’adapter les distributeurs spécialisés jeu vidéo pas toujours coutumiers de ce genre de service. Avec la sortie de la N-Gage, les différentes enseignes de la distribution spécialisée devront probablement trancher prochainement et décider de se positionner ou non sur le marché de la vente d’abonnements téléphoniques. Pour les réseaux présents simultanément sur les marchés de la téléphonie et du jeu vidéo comme la grande distribution, la N-Gage devrait profiter d’une double implantation avec la console proposée au rayon téléphonie et les cartouches de jeux positionnées dans le rayon des jeux vidéo.

Quel sera le prix de la console et des jeux ?

La N-Gage ne dispose pas d’un prix fixe : l’abonnement auquel le consommateur souscrit influe sur le prix de vente final de la console. Le procédé est identique à ce que les consommateurs ont pris l’habitude de trouver sur le marché de la téléphonie où l’on peut payer un terminal 200 euros nu ou un euro symbolique avec un abonnement. La N-Gage n’a pas de prix mais une grille comprise entre 250 et 350 euros selon les types d’abonnements souscrits. Nous estimons que les consommateurs devraient rapidement se repérer dans ce mode de consommation de la console de jeu. Notre cœur de cible, les joueurs au dessus de 16 ans, dispose en effet déjà en grande majorité d’un téléphone portable. Les jeux devraient quant à eux être vendus entre 30 et 50 euros soit un positionnement équivalent à celui des jeux des consoles portables actuellement sur le marché.

Software : le nerf de la guerre

Plusieurs éditeurs de premier plan développent actuellement des jeux pour la console N-Gage parmi lesquels on retiendra particulièrement Sega (Sonic N, Monkey Ball puis prochainement Sega Rally et Virtua Tennis), Ubi Soft (Splinter Cell, Ghost Recon, Rayman 3), Activision (Tony Hawk’s Pro Skater) ainsi que Eidos (Tomb Raider, Pandemonium) ou THQ (Red Faction, Moto GP). Selon Laurent David, « Les accords de développement sur le support sont signés et gérés directement avec Nokia au niveau mondial. Chaque territoire se réserve bien sûr la possibilité de monter par exemple des opérations de partenariat autour d’un titre avec un éditeur ». Selon le constructeur, les cartouches de jeu devraient, comme celles de la plupart des consoles portables, être universelles. A noter que la console devrait être multitâche est permettre de lancer plusieurs applications simultanément (jeu, e-mail, enregistrement…).

.::Jean  Source : copyright ITR news

L’ART rend sa décision quant au différend opposant France Telecom à Free
mac/pc/web
 Flash 7 pour bientôt !
mac/pc/web
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Adele a écrit le 11/03/2004 à 20h04.  Commentaire 4929, Visiteur 2201
je portable est simplement...

...génial!!!

adele (fille 11ans 1m51 mince cheveux rouge 30kg et demi)
tout le monde dit que je suis canon!

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites