Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir vos commentaires
onglet
 
le même jour :

:: Sorties DVD : la marche de l'empereur en DVD ciné-dvd
:: France 2 se lance dans la Vidéo à la demande ciné-dvd
:: La blague trash du mercredi humeur

le 08/11/2005 :
:: Playstation 2 : une avalanche de pack j-vidéo
:: La citation du mardi humeur

.:Les autres news:.




votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

 

L'action EDF, bonne ou mauvaise affaire?
 
 

09/11/2005
C'est annoncé, EDF met une partie de son capital à disposition des investisseurs sous forme d'action.

A chaque privatisation d'une entreprise publique, le capital s'ouvre sous forme d'actions, et ceux qui s'y sont pris assez tôt peuvent en acquérir quelques unes, qui fonts par la suite des affaires juteuses. Exemple des cas de France Télécom et de GDF.

Mais ici il ne faut pas confondre privatisation et ouverture de capital. L'état reste actionnaire très principal d'EDF.
L'explication de cette manoeuvre devient ainsi évidente, EDF à besoin de sous, et rapidement. Ainsi elle pourra afficher, au moins pour cette année, un bilan qui se tient, et ne pas mettre en défaut l'état, face aux critères qu'il doit remplir pour rester dans l'europe.

Le nucléaire, ça fait beaucoup d'électricité en peut de temps, mais c'est quasiment le seul avantage.
En effet, construire un centrale, l'alimenter en élément radioactif, la démanteler, et traité ses déchets à un coût!
Comment faire face à tout ces coûts à l'heure ou le parc français de centrales devient âgé, et où il faut prévoir le remplacement de celles ci, les unes après les autres, dans un futur proche?
Le stockage des déchets devient également de plus en plus coûteux, car les sols qui peuvent les recueillir se font de plus en plus rare, et se monnayant donc à la hausse.

Tous ces éléments ne donne pas faveur à l'action en terme de gains. Par contre, elle semblerait être une action sans risque puisque l'état étant principal actionnaire, serait le garant de sa stabilité.

En bref, si vous avez de l'argent qui dors et donc besoin d'un font de porte feuille, cette action est conseillé, par contre si vous voulez bâtir votre fortune avec vos actions, celle d'EDF n'est pas conseillée.

Dans l'avenir, on peut soupçonner l'état de faire sortir les profits qu'EDF ferait, par une manipulation des comptes, justifiant ainsi une action stable, sans le besoin reverser les dividendes qu'une augmentation occasionnerai.

.::Antoine

Playstation 2 : une avalanche de pack
j-vidéo
 "Si j'dis ça à mes vieux, ils me tuent!"
humeur
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Martin a écrit le 10/11/2005 à 13h31.  Commentaire 15840, Visiteur 14
À mon avis, quelle que soit la taille de la fortune, elle ne rechignera jamais à prendre 5 ou 10% d'un coup, voire plus. À court terme c'est une très bonne affaire, et comme dirait l'autre "à long terme nous sommes tous mort"... surtout sur les marchés financiers !
Maintenant, on ne doit pas pouvoir acheter autant d'actions que l'on le désire donc c'est un facteur limitant.

Prince a écrit le 11/11/2005 à 00h15.  Commentaire 15845, Visiteur 4401
Moi perso j'y crois pas trop car les entreprises ne sont pas intéressées... Le principal des ventes se fera sur les particuliers, qui n(ont pour repère que la bonne image de l'entreprise EDF.

Mais si on regarde l'endêtement, et le prix de l'action par rapport à tout cela, je pense que EDF et l'état sont trop gourmand avec elle, et que pour une fois, la première, cela risque d'être un flop!

Wagner a écrit le 28/11/2005 à 08h36.  Commentaire 15961, Visiteur 4490
comment peut on faire confiance à quelqu'un, ou simplement le croire lorsqu'on voit plus de quinze fautes de français dans un texte aussi court !

Antoine - Prince a écrit le 28/11/2005 à 13h54.  Commentaire 15963, Visiteur 4491
Il sagit de donner un avis et d'ouvrir le débat... Pas de faire un exercice de style! Une des règles première en terme d'économie et de bourse est de ne croire personne, tout n'est qu'hypothèse, rien n'est écrit, personne ne détient le savoir future... Donc bien malheureux celui qui fait confiance ou qui croit ce qu'on lui dis sur des prévisions...
Il faut collecter les informations, les vérifier, se faire son propre avis, et ensuite agir. Mais pas cette technique de faire confiance et croire... A moins de vouloir vraiment se casser la gueule en bourse!

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2019
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites