Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Robert Zemeckis
Pays d'origine USA
Durée 2h23
Sortie en France 07/01/2001
Sortie Mondiale
2000

Avec
Tom Hanks (Chuck Noland)
Helen Hunt (Kelly Frears)
Nick Searcy (Stan)
Chris Noth (Jerry Lovett)
Jenifer Lewis (Becca Twig)
Semion Suradikov (Nikolai)
Laru White (Bettina Peterson)
Nan Martin (La mère de Kelly)

Scénario William Broyles JR
Musique Alan Silvestri
Production Dreamworks et Twentieth Century Fox
Distribution UIP





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Seul au monde
(Cast Away)
 
Survivor
 

26/08/2002
voir les images
Synopsis

Un homme, Chuck Noland (Tom Hanks, Forrest Gump, Il faut sauver le soldat Ryan), victime d'un accident d'avion arrive sur une île déserte, dans l'océan pacifique. Il va devoir apprendre à repartir de zéro, comme à l'age de pierre.

Critique

Après Forrest Gump, le duo Hanks/Zemeckis a encore frappé. L'histoire que raconte le film est bien entendu un classique, le fameux Robinson Crusoe de Daniel Defoe, ou encore Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier, lu et relu à l'école..
Donc pour résumer nous connaissons l'histoire. Mais, il y a une chose que le réalisateur a bien voulu mettre en évidence, c'est le fait que Chuck Noland soit un homme moderne, un homme habitué au confort des avions, des beepers, un homme pressé par le temps qui travaille pour Fedex. Cet homme qui s'échoue sur île, que l'on voit faire du feu comme à la préhistoire (enfin je suppose, j'y étais pas), ce pourrait être vous (ou moi). Et rien que ça, ça mérite réflexion.
Chuck vit une vie tourmentée avec Kelly (Hélène Hunt), un couple toujours séparé, obligé de s'organiser avec un agenda pour se voir. Son boulot l'emmène aux quatre coins de la planète, la séquence de début est tourné sur la place rouge à Moscou. Il vit sa vie entre les avions...

Seul pour être soi

Il se retrouve donc sur une île déserte ou lui seul a survécu (du moins il le suppose). C'est là qu'il réalise que son voyage commence à peine. Dès lors, il va falloir se nourrir, et en le voyant casser une noix de coco, on ressent encore l'impression de l'homme de cavernes, pas d'outils. On peut rire en voyant cet homme lutter pour allumer 4 brindilles, mais saurait on le faire? La scène du feu est assez intéressante car comme il le dit lui-même "Regardez ce que j'ai créé". Ce doit être la première fois de sa vie qu'il se dit ça. Une belle leçon de vie…
Certaines scènes sont longues voire trop longues, on "entend" le silence qui plane dans cette solitude totale, mais la beauté des paysages compense ces scènes sans bruit.
Comme Robinson, il va rencontrer un personnage, qui va devenir son compagnon, un ballon de Volley Ball, Wilson (de la même marque). Bien entendu Wilson ne parle pas, mais l'interprétation de Tom Hanks est tellement bien faite que l'on comprends ce que dit Wilson lorsqu'ils dialoguent "tous les deux". Wilson est plus qu'une personne pour Chuck c'est un conseiller, un ami avec qui il peut s'engueuler mais qu'il aime beaucoup. Le syndrome de la double personnalité diront les psy.
Une chose est à noter notamment sur la fin du film, mais toutes les 5 minutes, même sur l'île on le remarque, c'est l'omniprésence de Fedex, et de la grande famille Fedex.. lassant à la longue.

Fedex, le réflexe !

Ce film est aussi une critique sur la société de consommation dans laquelle nous vivons. Et donc, une manière de nous dire qu'il est encore possible de vivre sans tous les objets qui entourent notre quotidien, mais bon à grands coups de pub Fedex, ça perd son sérieux.
Le one-man-show de Tom Hanks, est impressionnant, on y découvre un grand acteur (ça on le savait déjà), mais aussi un homme qui a su modifier son physique pour jouer ce rôle.
Finalement à son retour on voit clairement le changement entre l'homme qu'il était avant de partir, et celui qui est arrivé à son retour: maintenant il vit, plus de montre, plus de destinations, un homme libre.

Pour conclure, je dirai qu'un film aussi bien réalisé, écrit et joué, ca mérite d'être vu. A bon entendeur salut.

(2h30 de pub Fedex quand même)



CD1

Film en Français (Dolby 5.1) et en Anglais (Dolby 5.1), sous-titres en Français et Anglais pour sourds et malentendants. Commentaire audio du réalisateur.

CD2 Les bonus

Making Of
Entretien avec Tom Hanks, on revoit pas mal d'extraits de ces films, mais un peu longuet à la fin.
2 Documentaires, sur la survie seul au monde
Un repérage de l'île
Extrait du storyboard
Galerie des créations artistiques (photos)
Bande annonce

.::Seb
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Juldraven a écrit le 18/05/2004 à 02h24.  Commentaire 6611, Visiteur 2593
tres beau , et on fais preuve d empathie pour ton hawks, qu est ce qu on ferais a sa place !!!

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites