Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Tim Burto,
Pays d'origine USA
Durée 1h45

Avec
Johnny Depp (Ichabod Crane)
Christina Ricci (Katrina Anne Van Tassel)
Miranda Richardson (Mary Van Tassel)
Michael Gambon (Baltus Van Tassel)
Casper Van Dien (Brom Van Brunt)
Christopher Lee (Le bourgmestre)
Jeffrey Jones (Le révérend Steenwick)
Lisa Marie (Lady Crane)
Steven Waddiington (Mr Killian)
Ian Mac Diarmid (Dr Thomas Lancaster)

Scénario Andrew Kevin Walker et Kevin Yagher
Musique Danny Elfman
Production Scott Rudin Prod
Distribution Pathé Distribution

Le DVD
Zone2
Pistes Son
Anglais 5.1 DD et DTS
Français 5.1 DD et DTS
Sous-titres
français

D'après le livre de:
Washington Irving




votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Sleepy Hollow
 
It's a kind of Magic
 

26/08/2002
voir les images
Le crépuscule du siècle des lumières...

Nouvelle Angleterre, 1799.

Le fantasque inspecteur Ichabod Crane est dépêché de New York (à titre de sanction) pour démasquer le mystérieux assassin qui sévit à Sleepy Hollow et compte déjà 3 têtes à son actif.
Partisan pourtant farouche du rationalisme, notre homme aura tôt fait d'abandonner ses certitudes (disons plutôt que ce sont ses certitudes qui vont l'abandonner) pour plonger dans le monde furieusement sorcier de la sombre bourgade.

Du Burton en barre (dorée) !

Crépusculaire à souhait, ensorcelant et poétique, méchamment drôle, le dernier Burton est un véritable bijou.
Emerveillés on suit Crane dans sa quête naïve du meurtrier de chair et d'os, on le précède quand il fuit le cavalier sans tête. Les décors sont purement impressionnants. Et le film nous ensorcelle avec notre consentement docile et rêveur, tel un tableau, avec le même pouvoir qui nous hypnotise, mais merveilleusement évolutif.
Le scénario est délicieusement alambiqué : classicisme au vu du schéma typique du film fantastique ? Peut-être, mais Sleepy Hollow est avant tout magique.

Le monde est hautement Burtonien, l'humour à son image, c'est-à-dire noir, et miraculeusement l'alchimie opère.
C'est avec délectation que l'on retrouve Johnny Depp dans le rôle principal, un Depp décidément étonnant, tour à tour émouvant, au bord du ridicule, héroïque, apeuré, et toujours avec cette même innocence. Christina Ricci et Christopher Walken, ainsi que tous les seconds rôles méritent des fleurs (sans épine) : l'interprétation est ensorcelante ! C'est peut-être parce que Burton à su donner de l'épaisseur à ses personnages, toujours ambigus, doubles.

Apparence, réalité, ou plus précisément magie et réalité se disputant la vedette, et ces 2 perceptions sont tour à tour égratignées, adroitement...

Une légende superbement mise en image !


.::Sophie
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites