Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Tim Roth
Pays d'origine USA
Durée 1h38
Sortie en France 26/01/2000
Sortie Mondiale
1999

Avec
Annabelle Apsion (La nounou)
Kate Ashfield (Lucy)
Lara Belmont (Jessie)
Freddie Cunliffe (Tom)
Colin Farrel (Nick)
Aisling O'Sullivan (Carol)
Ray Winstone (Le père)

Scénario Alexander Stuart
Musique Simon Boswell
Production Sarah Radclyffe Prod
Distribution Diaphana Distribution

Sur le Web
Site officiel
Diaphana





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

The war zone
 
Dur et dérangeant
 

26/08/2002
voir les images
Famille en guerre

La famille de Tom a quitté Londres pour s'installer dans la campagne du Nord Devon. Une famille de la classe moyenne apparemment sans histoire, ordinaire en somme. Tom, lui, est la à l'aise dans le quotidien et passe son temps à se faire renvoyer des établissements scolaires dans lesquels il est envoyé en pension. Quand il découvre le secret qui lie son père à Jesse, sa sœur aînée, le monde s'écroule.

Pour un premier film en temps que réalisateur, Tim Roth (Little Odessa, Reservoir Dogs, Pulp Fiction) s'attaque à un sujet grave et délicat : l'inceste et les terribles répercutions sur l'entourage qui en est victime.
Le scénario est une adaptation du roman d'Alexander Stewart. C'est la productrice Sarah Radclyffe, au courant des aspirations de Roth qui a proposé à l'acteur de le réaliser.
Bien lui en a pris.
Tim Roth en a fait un film fort et touchant.

Toute l'intrigue est axée sur les relations entre les protagonistes. Ce sont les yeux de Tom qui nous les font découvrir. Toute la complexité de ces relations n'a pas été sacrifiée, toute la souffrance que ressent chacun explose à l'écran, l'ambiguïté, les doutes le traversent avec délicatesse.

Complexe, ambigu, réel

Le grand mérite du film, c'est qu'il échappe aux stéréotypes, tout comme l'inceste échappe à la notion de classe sociale. L'absence d'explication du geste du père est un choix délibéré. Chacun imaginera ce qu'il voudra.
L'important c'est la destruction qui résulte de cet acte. La destruction fatale d'une famille (destruction latente de toute manière) qui découvre l'odieuse vérité.

Avant cela il y a l'apparence d'une famille tranquille, plutôt heureuse, très unie. Cette apparence devient vite cruelle, trompeuse, insoutenable. On se demande ce qui se passe, on voudrait comprendre. Là où la classique interprétation (calque du comportement sur un parent, contexte social difficile, violent…) nous mâcherait le travail, l'incompréhension a finalement plus de force. Parce qu'alors on se dit qu'il faut qu'il y ait une raison. Pourquoi l'amour d'une femme ne suffit pas à son mari, pourquoi enfreindre l'interdit, devenir bourreau, de son propre sang ?

Les acteurs sont fabuleux. Ray Winstone, d'abord, que l'on a déjà vu dans des rôles de salaud ou de mari violent (Ne pas avaler de Gary Oldman) et qui prête ses traits à ce père bourreau. La mère, ensuite, tendre, aimante, peut-être trop pour suspecter quoi que ce soit, jouée par l'excellente Tilda Swinton.
Et puis il y a les enfants, le cœur du drame, Tom et Jesse, Freddie Cunlife et Lara Belmont, acteurs par hasard, et qui sont littéralement époustouflants, unis puis déchirés.

Tim Roth effectue une entrée remarquable dans le monde de la réalisation. Il traite l'inceste avec délicatesse, force, parfois de façon crue mais jamais avec voyeurisme. La mise en scène est sobre et forte également.

"Si seulement un homme commettant l'inceste se rend compte en voyant The War Zone de l'effet terrible que son acte a sur l'enfant dont il abuse, alors cela aura valu le coup de faire ce film". Je pense que cette phrase de Tim Roth conclut parfaitement ce que l'on peut dire sur ce très beau film qui est surtout très dur.


.::Sophie
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites