Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Mike Figgis
Pays d'origine USA
Durée 1h37
Sortie en France 13/06/2001
Sortie Mondiale
2000

Avec
Xander Berkeley (Evan Watz)
Saffron Burrows (Emma)
Golden Brooks (Onyx Richardson)
Salma Hayek (Rose)
Richard Edson (Lester Moore)
Viveka Davis (Victoria Cohen)
Danny huston (Randy)
Kyle Mac Lachlan (Bunny Drysdale)

Scénario Mike Figgis
Musique Mike Figgis et Anthony Marinelly
Distribution Diaphana distribution

Sur le Web
Site officiel
Diaphana





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Time Code
 
Fantaisie impromptue
 

26/08/2002
voir les images
Surprenant et réjouissant…

On attendait beaucoup du nouveau film de Mike Figgis après les excellents Affaires Privées et Leaving Las Vegas. D'autant plus que l'idée, novatrice et audacieuse, était aussi excitante qu'elle suscitait pas mal de curiosité.

Eh bien c'est tout à fait réussi ! Etrange, et réussi. L'écran est donc découpé en 4 pendant toute la durée du film, chaque "fragment" développant sa trame intimement liée aux 3 autres. Le film a été tourné - fin 1999 - en continu (une volonté de saisir l'action en temps réel) d'après une structure prédéterminée comme base d'improvisation pour les acteurs.

Les 4 "écrans" apparaissent progressivement à l'écran et on s'habitue vite à cette structure inhabituelle et finalement très originale et captivante.

L'expérience est particulièrement intéressante : sur le plan purement formel c'est évidemment une réussite (pourtant ce n'était pas gagné). Cela rappelle un peu certains passages de L'Affaire Thomas Crown de Jewison qui suivaient les cheminements en parallèles de plusieurs personnages.
Le sentiment de suivre les protagonistes évoluant séparément est étrange (l'impression de surveiller plus que d'observer, même si l'on est largement guidés vers l'écran à suivre).

Liaisons

La trame du film est intelligente : une femme (Jeanne Tripplehorn) soupçonne son amante (Salma Hayek) d'infidélité et pose un micro dans son sac afin de suivre notamment son audition pour un rôle. La belle actrice mexicaine couche en fait avec le patron de la boite de production (Stellan Skarsgard) dont l'épouse doute elle-même…

Figgis filme les clichés assortis généralement au cinéma (pour mieux les assassiner) et permet à ses acteurs de sortir un peu de leurs rôles habituels. Holly Hunter est aveuglée par Alex (Stellan Skarsgard), Julian Sands est masseur (!!!), Jeanne Tripplehorn névrosée…

Le monde du cinéma est envisagé sans complaisance (du moins on l'espère) et le réalisateur fait encore quelques clins d'œil aux bouteilles d'alcools qui sont néanmoins bien moins nombreuses que celles de Leaving Las Vegas…

Ne boudez pas ce film passionnant qui reflète une nouvelle fois les talents multiples d'un réalisateur à part (qui signe aussi la musique, le scénario…).

A voir absolument !


.::Sophie
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites