Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Christian Faure
Pays d'origine France
Durée 1h30

Avec
Cyrille Thouvenin (Laurent)
Stéphan Guérin-Tillié (Cédric)
Eva Darlan (Emma)
Danièle Denie (Jeanne)
Caroline Veyt (Carole)
Idwig Stephane (Pierre)
Jean-Pierre Valère (Georges)
Laurence César (Martine)
Raphaëlle Bruneau (Noëlle)
Jean-Baptiste Lefèvre (Didier)

Scénario Pierre Pauquet
Musique Charles Court
Production Takis Candilis





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Juste une question d'amour
 
La rose et l'orchidée
 

23/02/2002
voir les images
Aime-t-on vraiment ses enfants ? La question peut prêter à sourire tellement la réponse paraît évidente. Pourtant, cette interrogation sert de canevas à cette réalisation de Christian Faure, écrite par Pierre Fauquet.
Lorsque la sexualité de sa progéniture diffère quelques-peu de celle escomptée, aime-t-on toujours vraiment ses enfants ?

En rose et bleu

Quelle serait votre réaction si demain votre fils cheri, cette " entité externe " de votre chair, votre sang, vous annonce qu'il préfère les hommes ? L'oncle de Laurent aurait préféré ne pas connaître la réponse. Renié par ses parents, par son père surtout, il meurt dans l'indifférence générale ou, plus exactement, dans le soulagement paternel, pater familias qui ne cherche pas à en savoir davantage car il croit déjà connaître la réponse " il y a une justice pour les gens comme vous ".
La vision de cette expérience dramatique, ce climat d'homophobie familiale, incite pas Laurent, 23 ans, étudiant en agronomie, porté à l'écran par un Cyrille Thouvenin d'une crédibilité à toute épreuve. (que vous avez aussi pu voir dans un rôle d'homo absolument touchant dans la confusion des genres) à cacher sa sexualité dans la sphère familiale grâce à sa colocataire qui se prête très volontiers au petit jeu. Cela évite les questions indiscrètes. Jusqu'au jour ou Laurent tombe amoureux de Cedric, chez qui il effectue un stage dans le cadre de ses études.

Casse-noisettes

La passion envahit les deux hommes ce qui complique la vit de Laurent car il le pousse à dévoiler la vérité de leur relation à ses parents… jusqu'à ce qu'il apprenne les motivation du refus. Evidemment sa colocataire va dans le même sens : "assume-toi".
Evidemment, quelques grains de sable contribueront à l'interrogation majeure de ce téléfilm de haute qualité, qui constitue aussi l'accroche du dvd : "est-ce qu'on aime vraiment ses enfants autant qu'on le prétend ?".

Les relations entre les personnages brillent par leur justesse. Pas de fausse note. Engueulades, déchirures, doûtes, les acteurs ont incorporé le passé des rôles. Cyrille Thouvenin (laurent), Stephan Guerin Tillié (Cédric), sans oublier Eva Darlan transcendent le spectateur. Toutes ces histoires de conflit sont pourtant inutile "tout ça, c'est juste une question d'amour"


.::Jean
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Totof a écrit le 24/02/2002 à 09h14.  Commentaire 292, Visiteur 188
Un film qui m'a donné envi de faire mon coming out... Qui s'est bien passé d'ailleurs.
Bises à l'équipe.

Aurelie a écrit le 07/04/2002 à 19h10.  Commentaire 293, Visiteur 189
Ce film est émouvant et fait sortir les préjugés sur les homosexuelles ! Même en étant hétéro ce film interpèle et fait réfléchir sur les mentalités!Cette merveilleuse histoire d'amour nous apprend a respecter!

Nice.dick a écrit le 10/05/2002 à 21h39.  Commentaire 294, Visiteur 190
un téléfilm qui rend heureux tout simplement même si mon climat familial est quelque peu tendu à propos de lhomosexualité!( bcp même ) les acteurs sont crédibles, touchants, exemplaires! bravo et merci de faire ce genre de film.

Benjamin a écrit le 16/08/2002 à 18h32.  Commentaire 295, Visiteur 191
Un film qui je l'espere remetra en question tout les prejugés de mes parents vis a vis de l'anonce recente de mon homosexualité.

Yannick a écrit le 30/08/2002 à 22h00.  Commentaire 296, Visiteur 192
franchement je ne féliciterait pas le film car je l'ai assez félicité mais je voudrai te félicité toi qui a écrit ce superbe message sur ce site moi j'ai vu a peut prêt 12 fois juste une question d'amour et après avoir lu ce que tu a écrit ce me redonne encore envie de le revois franchement félicitation

Yannick

Alain G. a écrit le 04/07/2003 à 21h25.  Commentaire 1633, Visiteur 937
Voilà un film qui, tout en étant stimulant pour les gais qui ont déjà fait leur sortie du placard, devrait stimuler la réflexion chez les parents.

Un film très éducatif, je crois, pour briser les stéréotypes. À faire écouter aux hommes et aux pères en particulier (ceux qui rejettent leurs fils) !

En plus, le film est bien réalisé du point de vue cinématographique et musical. Excellent !!!


Julien a écrit le 18/01/2004 à 18h43.  Commentaire 4239, Visiteur 1892
juste une question d'amour est vraiment le film du siècle! tout le monde devrait le voir, ça ferait surement réfléchir bon nombre de personnes. j'l'ai vu au moin dix fois et j'ai bien l'impression que je m'en lasserai jamais. j'aurais peut-être une requette pour vous: vous ne pensez pas qu'il serait interessant de faire un deuxième film par rapport à celui-là? un film qui se passerait deux ans avant où Marc serait le héro? c'est juste une proposition et je suis sûr que bon nombre de fans serraient d'accord. voilà. c'est tout. encore une fois: ce film est exemplaire!!!

Gaëlle a écrit le 12/02/2004 à 08h31.  Commentaire 4506, Visiteur 2023
Ce film a littéralement bouleverser ma vie. Je l'ai regardé avec mes parents, et je me suis lancée (j'en tremble encore!!!) : j'ai fait un coming-out parfait : pas de cris, pas de larmes. Merci à tout ces acteurs merveilleux.

Christ a écrit le 30/01/2006 à 10h58.  Commentaire 16682, Visiteur 4726
Que puis ajouter comme félicitations? Je voudrais simplement dire un film merveilleux, d'une simplicité et d'une extrème pudeur qui nous laisse sans voix et qui, je crois peut faire réfléchir beaucoup de personnes, car qui peut nier à la fin du film, que l'amour est là et que c'est beau, tout simplement?

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites