Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Steven Spielberg
Pays d'origine Etats-Unis
Durée 2h21
Sortie Mondiale
12/02/2003

Avec
Frank Abagnale (Leonardo DiCaprio)
Carl Hanratti (Tom Hanks)
Frank Abagnale Sr. (Christopher Walken)
la mère de Frank (Nathalie Baye)
Brenda (Amy Adams)
Jack Barnes (James Brolin)

Scénario Jeff Nathanson
Musique John Williams
Production Dreamworks Pictures
Distribution UIP

Sur le Web
Site officiel
dreamworks.com





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Arrête-moi si tu peux
(Catch me if you can)
 
Coup de cœur !
 

05/03/2006
voir les images
Acheter le DVDAchetez che Amazon.fr
Une fois n’est pas coutume, je vais chanter les louanges de Spielberg, puisque ce film est très bon !

Très largement inspiré de la vie de Frank Abagnale et de son autobiographie, le film aborde un sujet réellement passionant.
Un jeune américain de 16 ans, improvisateur surdoué et escroc inventif endosse diverses personnalités (pilote de ligne, docteur, avocat) et de nombreux chèques d’un montant atteignant allègrement les 2 millions de dollars.
Un seul souci : the house always wins.

Délicieusement années 60, alliant drame familial, humour et escroqueries multiples, Catch me if you can serait parfait s’il n’arborait pas une pointe de francophobie…

Spielberg, l’entertainer
Spielberg a réuni ses collaborateurs habituels, Kaminski le Directeur Photo et Williams pour la bande originale, et il faut bien le reconnaître, tous 2 donnent le meilleur d’eux-mêmes !
Peu adepte de John Williams qui ne fait pas toujours preuve de subtilité et tombe souvent dans le grandiose factice, j’ai été véritablement emballée par sa création délicieuse, vibrante et très jazzie qui anime le film.
La photographie, quant à elle, est superbe. Les palettes de couleurs muent au rythme des épisodes de la vie de notre excroc caméléon, passant de tonalités un peu sombres aux plus éclatantes selon les exploits de Frank.
A pluseiurs reprises, dans le giron familial de Junior (le plus souvent avec sa mère), la photo rappelle largement A.I. avec ce contre-jour chatoyant très marqué qui illumine le visage du protagoniste phare.

Spielberg laisse donc le soin aux couleurs et à la musique d’exprimer avec plus de force les relations familiales, le terreau qui va insuffler à un jeune homme le goût de l’imposture.
Cependant, si Spielberg se régale visiblement à à filmer les méfaits de Frank Jr., il joue habillement sur le côté émotionnel de l’histoire : l’amour éperdu de son père pour sa mère, l’appêtit de l’une pour une vie bourgeoise facile, le désespoir de l’autre devant la perte de son entreprise, l’amour d’un fils pour ses parents, la relation qui s’instaure entre l’agent du FBI et le fuyard, la solitude de Franck…

Entourant un Leonardo DiCaprio espiègle et plein de charme, Christopher Walken, en père brisé, Nathalie Baye en mère un peu indigne, et Tom Hanks l'agent consciencieux, sont très touchants.

A côté de cela, il y a quelques scènes truculentes, comme par exemple l’hommage à James Bond, le show en salle de classe, la blague « knock, knock » ou la première rencontre entre Hanratti et Abagnale Jr. Dans laquelle le jeune homme dévoile quelques ressources !!!

Bémol
Ce film, bien que situé dans les années 60, ne va pas manquer de conforter les américains dans leur idée de français rétrogrades et barbares (aujourd’hui). Si le danger des prisons françaises, vétustes, et le manque d’humanité des matons français étaient des conditions nécessaires au rapprochement qui s’effectue entre Franck et Carl (Tom Hanks), Spielberg manque cependant de finesse en dressant un tableau peu reluisant de notre beau pays.

Ceci mis à part, le film est très divertissant et pour une fois, nous ne sommes pas victimes des fins coup de massue de Spielberg où comme par magie, en l'espace d'un clignement de paupières, tout devient pour le mieux dans le meilleur des mondes (Cf. entre autres la fée improbable de A.I. et le ventre rond de la femme de Tom Cruise dans Minority Report).

La bande originale de ce film vous intéresse? Cliquez sur ce lien pour vous la procurer

Téléchargez la bande originale ou l’image de ce film sur votre mobile maintenant, cliquez ici!

.::Sophie
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

CM (le Critik Maské) a écrit le 17/02/2003 à 18h58.  Commentaire 540, Visiteur 296
Bon là au moins je comprends ce qui est écrit !! n'est-ce pas Martin ?

Ouais et puis tu pouvais aussi ajouter que la BO est d'enfer !! Tous les meilleurs sons oldies de l'époque, trop de la balle !!

Sophie à CM a écrit le 18/02/2003 à 12h41.  Commentaire 542, Visiteur 331
sur la BO (en français dans le texte) :
Peu adepte de John Williams qui ne fait pas toujours preuve de subtilité et tombe souvent dans le grandiose factice, j’ai été véritablement emballée par sa création délicieuse, vibrante et très jazzie qui anime le film.
à++ CM

Gritche a écrit le 20/02/2003 à 10h24.  Commentaire 550, Visiteur 26
super générique !

Oli a écrit le 23/04/2003 à 22h19.  Commentaire 939, Visiteur 355
Oui, un bon petit Spielberg bien agréable à regarder! Qui aurait pu durer 1h50 mais que Spielberg a - à la différence du film A.I. - su rallonger, pour notre plaisir!

Delpirre88 a écrit le 11/04/2004 à 11h25.  Commentaire 6019, Visiteur 2391
film vraiment divertissent,on ne se lasse pas de ces 2h22 de film.ce film a du en faire rever plus d un!!!!
a++++++++++

Juldraven a écrit le 18/05/2004 à 01h50.  Commentaire 6593, Visiteur 2593
tres bon, divertissant, sans prise de tete et marrant...

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites