Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de David Koepp
Pays d'origine Etats-Unis
Durée 1h40
Sortie en France 03/05/2000

Avec
Tom (Kevin Bacon)
Maggie (Kathryn Erbe)
Lisa (Illeana Douglas)
Frank (Kevin Dunn)

Scénario David Koepp d’après le roman de Richard Matheson
Musique James Newton Howard
Production Artisan
Distribution MARS FILMS





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Hypnose
(A Stir of Echoes)
 
 

01/01/2001
voir les images
Spooky movie.
L’adaptation du roman de Richard Matheson sur grand écran (A Stir of Echoes, 1958) tient à une simple envie de David Koepp : celle de faire un film « qui donne le frisson ». On peut dire que le scénariste-réalisateur fait plus que se frotter au thriller fantastique, il marque remarquablement le genre, avec sa manière si habile de faire cohabiter concessions espiègles aux codes traditionnels et apports typiquement personnels à un genre particulièrement en vogue en 1999.

Ce qui séduit particulièrement dans ce film, c’est l’originalité de son script, dans le sens où Koepp met en scène un couple marié et s’appuie efficacement sur leur relation pour faire avancer l’histoire. Dans le sens également où il confronte des personnages ordinaires à une facette inattendue de leur personnalité. Pour Tom, avoir des visions, communiquer avec un fantôme, c’est un peu un accomplissement tardif de lui-même. S’enfoncer dans la trentaine et poser encore des câbles ne faisaient pas exactement partie des plans qu’il concevait plus jeune. Et puis une soirée, par jeu et surtout parce qu’il a trop bu, ce père de famille (trop) tranquille se fait hypnotiser par sa belle-sœur, et devient « récepteur ».

Film de genre.
La construction du film repose sur le schéma classique des thrillers surnaturels. Tom découvre son don, est hanté par ses visions et cherche à comprendre, puis à s’en débarrasser, mais le désir de la quête prend le dessus…
Sixième Sens fonctionne à peu près avec la même structure. Cela dit , que cela soit clair une bonne fois pour toute, Hypnose n’est pas un pendant du film de Shyamalan ! Que l’on arrête donc de comparer ces 2 films (personnellement je vais me laisser aller à avouer ma préférence pour Hypnose…). Par ailleurs, les références à d’autres films du genre sont ailleurs ! C’est, de l’aveu du réalisateur, du côté de Poltergeist, L’Exorciste ou encore The Dead Zone (j’ai adoré y voir la référence à ce film en tous points génial !) que lorgne Hypnose.

Brillant.
Néanmoins ce film (comme The Dead Zone par exemple…) se détache du lot. Non seulement les scènes « attendues » sont globalement brillamment tournées, tels le rêve prémonitoire, ou la tentative avortée de « faire revenir le fantôme » (de rares scènes paraissent en revanche superflues), mais encore une fois l’originalité de certaines scènes est remarquable. L’ouverture laissant découvrir le petit garçon des Witzky s’adressant au fantôme donne immédiatement le ton. La scène d’hypnose, filmée du point de vue de Tom, est remarquable. La gradation dans le comportement obsessionnel de Tom est tout à fait réussie, la mise en péril de sa famille très bien amenée. Cela tient grandement à la performance de Kevin Bacon, si attachant et effrayant par moments. Kathrin Erbe (Maggie) n’est cependant pas en reste et forme avec Bacon un couple crédible et touchant.

Koepp a une manière très juste de filmer les personnages et de les faire évoluer dans le « bon » environnement (les décors sont parfaits). D’une manière générale, le scénariste de Snake Eyes (et aussi entre autres Mission :Impossible, Men in Black…) filme avec brio Chicago et le quartier dans lequel vivent Tom et Maggie. Le plan à contre-jour qui s’éloigne peu à peu de Tom, au téléphone avec sa belle-sœur, pour découvrir en hauteur la ville, est superbe.

Tout au long du film, une tension diffuse nous accompagne. Koepp joue parfaitement avec nos émotions et dissémine adroitement des moments forts sur le chemin que nous parcourons à travers sa caméra.

Un excellent film d’angoisse…



.::Sophie
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites