Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Olivier Ducastel
Pays d'origine France
Durée 1h42
Sortie en France 26/02/2003

Avec
Ariane Ascaride (Caroline)
Jimmy Tavares (Etienne)
Jonathan Zaccaï (Laurent)
Lucas Bonnifait (Ludovic)
Hélène Surgere (la grand-mère)

Production Agat Films & Cie
Distribution Rezo Films





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Ma Vraie Vie à Rouen
 
Ma vie en vue subjective
 

13/04/2003
voir les images
J’étais très réticent à aller voir ce film. Déjà le titre, sans commentaire et puis le synopsis : l’angoisse ! Et puis les noms des réalisateurs, bon sang ! J’aurais pu demander des places pour la projection presse nom de dieu !

Evidemment, leurs noms ne vous sont pas inconnus mais vous avez du mal à les remettre en place… Pas grave, votre serviteur va s’en charger : "Jeanne et le Garçon Formidable", "Drôle de Félix", ça vous dis quelque chose ? Ben voilà c’est d’eux !
Cette fois-ci, ils s’attaquent à un autre genre, la caméra subjective. Et c’est pas mal du tout !
Après une comédie musicale sur un sujet délicat, un road-movie singulier, les voici contant avec "Ma vraie vie à Rouen", une histoire réaliste sur l’adolescence.

Etienne reçoit une caméra numérique que lui offre sa grand-mère pour ses 16 ans. Dès lors, il va filmer son quotidien entre entraînements de patinage pour le championnat de France junior de patinage, les déboires amoureux de son pote Ludovic, sa mère Caroline, la relation que va entretenir sa mère et son prof d’histoire géographie, Laurent et bien sûr, l’acceptation de son corps, de sa sexualité aussi. Parce que pour ceux qui au bout des 10 premières minutes n’auraient pas compris le truc, Etienne est gay.

Le choix de la caméra subjective rend les personnages plus touchants, plus attendrissants. L’ensemble paraît très réaliste et le jeu des acteurs confirment ou révèlent des talents. Hélène SUGERE par exemple est éblouissante et parfaitement bluffante dans le rôle de la grand-mère. Jimmy TAVARES, un vrai patineur converti au jeu de comédien est plutôt convaincant. Et Ariane ASCARIDE qu’on ne présente plus est une vraie bouffée de fraîcheur.

Recommandé surtout pour toi, jeune adolescent gay, qui lit ces pages en cachette ;-)



.::Dan
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites