Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Roger Avary
Pays d'origine Etats-Unis
Durée 1h50
Sortie en France 12/03/2003

Avec
James Van der Beek (Sean Bateman)
Shannyn Sossamon (Lauren Hynde)
Ian Somerhalder (Paul Denton)
Kate Bosworth (Kelly)
Jessica Biel (Lara Holleran)
Kip Pardue (Victor Johnson)
Eric Stoltz (Mr. Lance Lawson)
Clifton Collins Jr. (Rupert Guest)
Thomas Ian Nicholas (Mitchell Allen)
Joel Michaely (Raymond)

Scénario Roger Avary d'après Bret Easton Ellis
Production Greg Shapiro
Distribution Metrofilms

Sur le Web
Sites officiels
Le site US
Le site français





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 3

Les Lois de l'Attraction
(The Rules of attraction)
 
Adapter Ellis au cinéma est toujours une gageure. Certains font mieux que d'autres.
 

23/04/2003
voir les images
Peut-on adapter un film de Bret Easton Ellis au cinéma? American Psycho, sorti il y a 3 ans, semblait montrer le contraire. Et là, Roger Avary relève le défi. Mais pour augmenter ses chances, fait appel à Ellis pour l'aider dans cette tâche.

Un gros cahier des charges pour le réalisateur

L'histoire en bref: suivons les aventures de Sean Bateman lors de ses années à Camden. Jeunesse clinquante, sexe drogues et musique, l'environnement habituel de la saga des Bateman et Johnson/Ward chez Ellis. Mais au cinéma. Avec dfférentes choses à respecter: le rythme dépouillé et soutenu de l'histoire, un jonglage entre des apparences dorées et une douloureuse vacuité intérieure, un respect de l'œuvre d'origine pour ne pas décevoir le lecteur, et un intérêt pour celui qui n'a jamais lu le livre, ni ne connaît Ellis.

Une adaptation originale

Vu l'ampleur du boulot, on accordera un satisfecit à Avary. L'univers du roman, les apparences extérieures sont plutôt réussies. Film dynamique, marche avant / marche arrière, partage d'écran, c'est une façon osée mais pas mal trouvée pour refléter la structure du livre, et ça passe au ciné, en respectant cette mode née dans les années 80 de faire des plans les plus brefs possibles. Comme chez Tarantino son copain, Avary a soigné la bande musicale, avec de l'indé, du Gainsbourg, du rap allemand, des musiques qui participent à l'afflux d'information qui doit noyer le spectateur (et plus pragmatiquement, qui plaît aux lycéens venus se faire un ciné un samedi soir, ce qui est bon pour les recettes du film - n'opposons pas respect de l'œuvre et marketing).

Ian Somerhalder et Shannyn Sossamon sont plutôt bons dans leur jeu d'acteur. James Van Der Beek a lui un peu plus de mal à tenir la tête d'affiche. Un peu trop en forme pour son rôle sans doute, superficiel éventuellement?

Mais la dimension intéressante n'a pas réussi à se montrer

Restait à faire transparaître la dimension ironique de l'œuvre, le désespoir, la violence mentale du roman. C'était le plus dur: comment le faire passer à l'écran, avec l'impératif de durée du film (110 minutes!) ? Je ne sais pas. Avary non plus, on dirait. Malgré l'aide d'Ellis.

Nous n'avons pas affaire à un film d'ado attardé, American Pie dans le New Hampshire. Ce film n'est pas superficiel, et contrairement à American Psycho, n'est pas trop mal adapté. Mais il manque la dimension désespérée du livre, l'étincelle qui devait transmettre une amertume au spectateur n'a pas réussi à se montrer. Ou bien trop faiblement. C'est dommage, mais ça n'enlève pas un certain charme au film, et une originalité certaine. Pas un film culte à mon avis (loin s'en faut - lisez Ellis si vous voulez quelque chose de culte), mais une expérience cinématographique. Avec un bon enrobage marketing pour faire des entrées, sans trop nuire au film (l'affiche française du film est-elle juste? Tout un débat...)

Avary fera-t-il mieux avec Glamorama l'an prochain? Si Les Lois de l'Attraction était un galop d'essai, on lui souhaite bonne chance. Sans trop y croire.


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

CM (le Critik Maské) a écrit le 16/03/2003 à 15h18.  Commentaire 696, Visiteur 296
Trop comment il veut communiquer avec les djeuns Sam... Ils parlent trop pas comme çà les jeunes quoi!!

Mais bon, le film, moins bien que Nowhere qd même est amusant sans plus... Déçu un peu qd même, mais bon, le casting était bien qd même, y'avait Ian Somerhalder, trop mimi avec sont petit caleçon !! ;-]

Samuel a écrit le 16/03/2003 à 18h31.  Commentaire 697, Visiteur 294
Je crois que ce n'est pas tant aux "djeunes" que ce film s'adresse mais plutôt aux presque trentenaires, anciens étudiants. Ce n'est pas "American Pie" mais c'est pire, si j'ose dire.
"Les lois de l'attraction" reprend complétement le format clip et pub MTV (accélération, ralenti, rembobinage etc ...). Mais en plus, avec une pseudo gravité, un pseudo message sur le sens de la vie avec des héros censés incarner des personnages au-dessus de cette médiocrité (cf leurs belles phrases définitives, le poster sur le mouvement zapatiste). C'est laid visuellement et très prétentieux. Et même parfois infect. J'en veux pour preuve la scène du suicide dans la baignoire, filmé comme si c'était le "Septième Sceau". Mais trêve de sérieux, quelques minutes après, on voit Sean, le héros, qui tente de se suicider de manière très maladroite et ridicule, pour provoquer les rires.
Et ca vise ce public, sorti de l'adolescence et des "college movies", qui cherche à se replonger dans ses années étudiantes. Je ne doute pas que ce soit le futur film culte des 25-30 ans.

CM (le Critik Maské) a écrit le 18/03/2003 à 12h31.  Commentaire 715, Visiteur 296
On est d'accord sur la définition de la nullité ... ;-]

Mais je persiste à dire que Ian Somerhalder est trop mimi dedans !! ;-p

Fabien a écrit le 24/03/2003 à 22h31.  Commentaire 757, Visiteur 6
Rappel utile : les avis exprimés n'engagent que leurs auteurs, et en aucun cas l'ensemble de l'équipe de chroniscope.

Maniboy a écrit le 25/03/2003 à 15h15.  Commentaire 762, Visiteur 445
C'est vraiment un film coup de poing qui restera à jamais gravé dans ma mémoire. Avec des scènes chocs, des scènes drôles et des scènes terribles. Le tout dans un tourbillon d'images, de couleurs et de musique. Et pourquoi lui reprocher son format clip? J'ai trouvé ça excellent! Un chef-d'oeuvre impérissable mené par une main de maître (celle de Roger Avary) sur une jeunesse américaine en chute libre...
Ceux qui n'aime pas l'AMERICANISME AIGU (et donc la nullité American Pie) seront servis!!! Ce film c'est une condamnation totale de ce genre de débauche! Et de nombreuses scènes impressionnantes sont là pour le montrer...
Heureusement, le film comprend de nombreuses scènes hilarantes (ma préfèrée : le pétage de plombs en direct de Paul et "Nick" sur le lit!!!).
Et quel bonheur cette bande-son du film!!!

Maniboy a écrit le 25/03/2003 à 15h19.  Commentaire 763, Visiteur 445
Et je ne suis pas d'accord avec ce qui a été écrit plus hau. Ce film est très beau visuellement et les effets utilisés sont vraiment géniaux, en plus de la beauté des décors et de la couleur : par exemple, la fusion des deux images quand Sean parle avec Lauren, c'est trop fort!
Quand à la scène du suicide, elle est loin d'être infecte, au contraire, elle est terrible mais esthétique à la fois, je te trouve très dur...
Je n'ai que 20 ans et c'est déjà pour moi un film culte...

Maniboy a écrit le 25/03/2003 à 15h22.  Commentaire 764, Visiteur 445
Par contre, je trouve la critique faite par le journaliste trop salace et contraire à l'esprit du film! C'est justement ce genre de comportements qui en donne une mauvaise image...

Earlg a écrit le 21/04/2003 à 12h03.  Commentaire 914, Visiteur 548
D'accord avec toi, Maniboy! La pseudo critique de ce site est prétentieuse, présomptueuse, intolérante. Ce n'est pas une critique mais un ramassis de clichés discriminatoires. Rien n'est justifié dans cette chronique, aucun argument. C'est bête et méchant et surtout très CREUX! Au moins, je sais que je ne remettrai pas les pieds sur ce site puisque ses rédacteurs sont visiblement incapables de réaliser une chronique un peu fouillée (par manque de culture cinématographique?). Ciao!

Oli a écrit le 21/04/2003 à 22h40.  Commentaire 915, Visiteur 355
Même si ma critique en préparation de ce film m'oblige à une certaine neutralité vis-à-vis des critiques précédentes, je signale aux commentateurs de la critique de Sam que l'intéressé n'a certainement pas lu le livre, et, handicapé par ce manque, n'a pas su prendre le recul suffisant pour juger le film.
Parce que critiquer la scène de la cravate de pendaison comme servant à provoquer des rires, c'est être passé à côté de l'idée de l'auteur (je parle de Bret Easton Ellis).

Ce n'est qu'un exemple.

Samuel a écrit le 21/04/2003 à 23h24.  Commentaire 917, Visiteur 294
Ce genre de critique me semble hors-sujet. Je juge un film et pas un livre. Je paye ma place de cinéma, je m'installe, je vois le film et je dis ce que j'en pense. Or ici, j'ai vu un film très rusé, un film de (tout) petit malin, qui bouffe à tous les rateliers. Ce film me dégoûte profondément par son cynisme et sa prétention. Il est totalement contaminé par son sujet : le vide.

Oli a écrit le 21/04/2003 à 23h49.  Commentaire 918, Visiteur 355
Il y a erreur je pense.
Le livre d'Ellis dont le sujet est le vide est "Moins que zéro". Pas "Les Lois de l'Attraction". (à quand un dossier B.E.Ellis sur Chroni? ;-) )

(Sam, STP, lis bien les messages avant de réagir: je signalais que tu n'avais pas pris assez de recul par rapport au film, je ne critique pas le fait que tu n'aies pas lu le livre)

Maniboy a écrit le 22/04/2003 à 17h03.  Commentaire 924, Visiteur 445
Si j'ai dit que cette critique était salace, c'est parce qu'à la lire, on croirait que LES LOIS DE L'ATTRACTION, c'est un film sur le sexe, l'alcool, le sexe, la drogue et le sexe, un film gros et gras... Ce qui est absolument faux (rien à voir avec American Pie, je l'ai déjà dit). En plus, elle est écrite sur un ton des plus vulgaires pour une critique je trouve...
Oui, dans LES LOIS... il y a du sexe, de l'alcool et de la drogue, mais ce n'est pas ça le film! Quand on le regarde, on ne nous demande pas de nous identifier (de toute façon, c'est impossible), il suffit d'y voir un condensé de toute la déchéance de la jeunesse (bourgeoise) américaine. Et comme je l'ai déjà dit, le film est très beau à voir et à entendre...
J'ai lu aussi le livre (qui est excellent) et je trouve que le film y colle parfaitement, du moins, dans l'esprit (même si évidemment, plusieurs choses ont été supprimées)

Samuel a écrit le 22/04/2003 à 19h54.  Commentaire 926, Visiteur 294
Puisque visiblement cela n'a pas été compris, je le précise : ma chronique n'est pas à prendre au premier degré. Toutes mes autres chroniques sont rédigées dans un tout autre style, il suffit de surfer sur le site pour le constater. Simplement, j'ai écrit ces quelques lignes en sortant, plutôt énervé, de la séance. Je n'avais pas envie, pour une fois, d'argumenter mais seulement de pondre cette petite provoc', un peu stupide peut-être mais pas tellement plus que le film lui-même. Je me suis mis à son niveau, pas très haut, voilà tout.
J'avais bien compris que le sujet du film, en apparence, est une dénonciation de cette jeunesse dorée des 80's, qui se vautre dans le sexe et la drogue comme autant de fuites illusoires. Mais j'y vois plus une manipulation, assez malsaine et rusée de la part de Roger Avary, dans cette veine du pseudo "cinéma cool et branché" de Tarantino et ses potes. Je trouve cela très démago, cela flatte les plus bas instincts du spectateur, tout en se donnant une image underground et subversive.
J'ai le droit de ne pas aimer cela, non ?

Timbug a écrit le 15/05/2003 à 21h31.  Commentaire 1102, Visiteur 660
Avary s'en est pas trop mal sorti pour transposer un roman dont la lancinante gravité ne peut passer que dans la longueur et la précision d'un livre. Le choix du format mtv pour énergiser le film n'est pas mauvais au final même s'il allège son climat. Mention spéciale à la BO très 80's: elle soutient l'oeuvre jusqu'à la fin. Pas un film culte en tout cas.
Pour ceux qui veulent voir un travail plus libre d'Avary je leur conseille Killing Zoe avec la très jolie Julie Delpy.

The Bad Ass From QC a écrit le 15/06/2003 à 02h21.  Commentaire 1358, Visiteur 799
Je n'ai pas vu encore les Rules Of Attraction, (c'est pas encore sorti che nous, et jai foutrement hâte de le voir ) mais j'espère que ce n'est pas aussi mauvais que Killing Zoe, comme le laisse sous-entendre Timbug...

Je suis un grand fan de tarantino, de danny boyle et son fameux trainspotting. J'espere que ROA se situe dans la même veine...

De grâce, évitez killing zoe, même si Julie Delpy est très jolie. :p

Lia a écrit le 06/08/2003 à 20h32.  Commentaire 2460, Visiteur 1107
C'est vraiment un film génial. Très poignant. En plus, le réalisateur a su tapé là où ça fait mal. Le casting est vraiment idéale pour cette adaptation avec un James van Der Beek comme on ne l'a jamais vu, a l'opposé du personnage un peu simplet de Dawson's creek. Une Shannon Sossamon vraiment superbe et une Jessica Biel très drôle. Bref, un vrai plaisir pour les yeux et pour le coeur avec notamment la magnifique scène du suicide qui se passe dans la baignoire. C'est un film digne de son roman. Merci au réalisatuer!!!

Rock'N Roll a écrit le 20/02/2004 à 11h40.  Commentaire 4594, Visiteur 2078
Je trouve le film "Rules of attraction" absolument génial, mais ce film est un fil mqui ne fait pas dans la demi-mesure soit on l'adore, soit on le hait!

Pour ma part je l'ai adoré, l'esthétique du film est sublime, la bande son est orgasmique, le jeu des acteurs fabuleurx dans des roles a contre emploi!

Mes scenes cultes: La scene du suicide (scene émouvante et au combien superbe)
La rencontre de sean et lauren (sublime)
le diner entre DICK et paul (jouissif de rolerie, avec une faye dunnaway épatante!)
le début avec son flot de retour arrière qui fait de ce film un petit bijou

Comment après avoir vu ce film ne pas ce posé des questions?Chacun d'entre nous possede un peu de tout ses personnages au fond de lui, certes a petite dose!

Et mention spéciale au coup de poing dans la face de jessica biel..

Ce film m'a marqué et je le conseille a tout le monde!

The.playboy.mansion a écrit le 27/02/2004 à 18h53.  Commentaire 4711, Visiteur 2130
excellent films
casting enomre musique enorme
à se propos, si qqun pouvez me renseigner
je cherche la musique du fameux "strip tease" des 2 bo goss en caleçon sur le lit
(elle n'est pspas dans la BO)
merci

The.playboy.mansion a écrit le 27/02/2004 à 18h57.  Commentaire 4712, Visiteur 2130
bon aller je refais mon commentaire, l'autre et un peu bouré de fautes......
excellent film, (sur le point de vue technique) très bon effet, tres bonne réalisation

je cherche la musique sur laquelle les deux bo goss (le gay é un autre)
dansent sur le lit... un bisous a qui me trouve sa
merci ;-)
a+=

Remi a écrit le 28/10/2004 à 20h03.  Commentaire 8777, Visiteur 3089
Adaptation reussie, oui reussie, n'en déplaisse à beaucoup..
Enfin un realisateur, Roger Avary, qui parvient a adapter Bret Easton Ellis. La scene du debut, culte a n'en pas douter, donne le rythme de tout le film: fou, rapide, décalé, décadent... jamais de provocation inutile. Des personnages attachants malgré leur profonde perversité et leur égoisme prononcé, à moins que ce ne soit un désoevrement exacerbé de leur part... Et on en revient donc à Bret Easton Ellis. Adaptation reussie, c'est justement ce que j ai ecrit plus haut.
Typique.

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites