Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Leiji Matsumoto et Daft Punk
Pays d'origine Fr / Japon
Durée 1h07
Sortie en France 28/05/2003
Sortie Mondiale
28/05/2003

Scénario Daft Punk

Sur le Web
Site officiel
Bac Films





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 5

Interstella 5555
(Interstella 5555 : the 5tory of the 5ecret 5ter 5ystem)
 
2 empereurs pour une oeuvre magique
 

07/06/2003
voir les images
Un manager maléfique et sans scrupule utilise des portes spatio-temporelles pour ramener sur terre quatre musiciens d'une autre galaxie pour en faire le plus grand succès interplanétaire. Entre critiques du système d'agent dans le show business, hommages aux producteurs et aux fans, l'oeuvre issue de la rencontre entre l'un des empereurs de l'animation niponne, Leiji Matsumoto (Albator, Galaxy Express 999) et les Daft Punk nous emmènent dans un voyage plein d'imagination, de sentiments, bref, de passions.

Fantasia Moderne

Interstella 5555 partage avec Fantasia la volonté de mêler la musique et l'animation. Dans ce film d'animation, pas de paroles, peu de bruitages.
Si Fantasia ou Fantasia 2000 se décomposaient en plusieurs scènes d'une dizaine de minutes sur des grandes oeuvres classiques telles que la Toccata et Fugue en ré mineur de J.S. Bach réorchestrée pour l'occasion par Leopold Stokowski, la symphonie pastorale de Beethoven, tempête sur le Mont Chauve de Moussorgski, l'Ave Maria de Schubert ou encore Rhapsody in Blue de Gershwin ; Interstella 5555 prend le pari de ne raconter qu'une et une seule histoire pendant les 67 minutes du film.Certes, chaque séquence se déroule sur un des morceaux de Discovery mais l'ensemble nous permet de suivre l'aventure de ces 4 musiciens kidnappés.

Clins d'oeil

L'oeuvre n'est pas dépourvue de clins d'oeil, bien au contraire !
Références tout d'abord à l'oeuvre de Leiji Matsumoto, le réalisateur. Le batteur par exemple, reprend le design du fidèle compagnon d'Albator dans albator 84. Le style de trait du maître est très caractéristique.
Clins d'oeil aussi aux Daft Punk eux-mêmes qui ne se montrent jamais.

Réalisation à l'attaque

L'enchainement des séquences, l'animation, le dessin sont parfaits (pour peu que l'on apprécie l'univers de Matsumoto). Certains paysages sont mêmes absolument magnifiques...
Pour l'anecdote, les Daft Punk rêvaient de cette collaboration avec le papa d'Albator et ont écrit l'histoire en parallèle de la réalisation de leur album discovery avant de rencontrer Matsumoto lui-même à l'été 2000. L'enthousiasme respectif permit de commencer la réalisation à l'automne 2000. Un travail de 28 mois...

Dynamique, positif, servi par un univers merveilleux, Interstella n'est pas un clip géant pour musiciens à l'égo démesuré. Il s'agit au contraire d'une oeuvre à part entière qui se nourrit des souvenirs d'enfance et de l'imagination de ses géniteurs. A ne pas rater, sauf si vous êtes allergiques à la musique des uns, ou au graphisme de l'autre.


.::Jean
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Lesia a écrit le 08/06/2003 à 13h59.  Commentaire 1266, Visiteur 368
Et bien cela m'a l'air sympathique!
J'avais bien remarqué dans les clips de Daft punk qu'ils avaient un faible pour Albator...
J'ai hate de voir ça!

Matt a écrit le 28/09/2003 à 21h57.  Commentaire 2892, Visiteur 1294
Je viens juste d'avoir l'occasion de le voir. Je ne suis pas particulièrement fan de Daft Punk, mais suis un inconditionnel de Matsumoto. Ce film est un Fantasia moderne ou le classique fait place à l'éléctronique et Mickey à ce sublime groupe dont on tient absolument à suivre les aventures. Une très belle collaboration entre Daft Punk et le papa d'Albator, que l'on appréciera que l'on soit fan de l'un ou l'autre (ou même aucun ?).

NextTrunk a écrit le 01/11/2003 à 20h39.  Commentaire 3360, Visiteur 1481
Je suis un des rares à avoir pu voir Interstella au cinéma cette année. Un tres beau moment vraiment, plein de poésie. On pourrait penser au premier abord que l'absence de parole peut nuir mais on se laisse bien vite emporter par la musique et les images pour oublier tout le reste.
Dire que le DVD sort ce mois-ci ...... :-)

Coucoute a écrit le 17/11/2003 à 14h40.  Commentaire 3516, Visiteur 1565
J'ai vu interstella hier et j'avoue que j'etais plutot scotchee a l'ecran. Pourtant je ne suis pas film de ce genre de dessins animes mais avec la musique de Daft punk ca change tout. Un petit bon en arriere a l'epoque ou je regardais encore Cat's eyes et autres dessins animes.

Elfedesbois a écrit le 07/12/2003 à 19h25.  Commentaire 3717, Visiteur 1671
Me doutant bien que la suite des aventures du groupe kidnappé par un producteur malveillant sortirait en DVD.

L'ayant loupé au cinéma, j'ai pu ENFIN le voir en DVD et je n'ai vraiment pas été déçu.
C'est prenant, émouvant.
Le manque de paroles ne pose vraiment pas de problème, les images parlent d'elles-même.

Bref, c'est un vrai régal pour tous ceux qui font partie de la génération Albator!

Ps a écrit le 11/12/2003 à 14h48.  Commentaire 3787, Visiteur 1701
un seul mot pour le qualifier : PHENOMENAL
meme ceux qui n'aime pas daft punk adorerons!c'est un chef d'oeuvre

Laurent a écrit le 28/12/2003 à 19h09.  Commentaire 3983, Visiteur 1786
Merveilleux! Magnifique! et comme le dit Ps PHénomenal le meilleur film sans parole(Meilleur que yellowsubmarine des beatles qui pourtant est une reference).
1h03' de pur bonheur visuel et musical, ayant ecouté plus de 1000x l'album avant de voir interstella 5555 je n'ai absolument pas été décu tellement c'est... ya pas de mot pour le dire.
j'ai eu des frissons du debut a la fin!!(et une grosse claque a la fin c'eux qui l'on vu on certainement eu la meme chose)
Un seul regret il n'y avait que 2 salles qui le projetait en belgique et malheureusement en format 4:3
Mais bon... Ya le dvd qui sort et pour ma part il vraiment la peine d'etre acheté (meme en 2 exemplaire histoire d'en garder 1 en parfait jusqua la fin de votre vie).

Deamon a écrit le 07/09/2005 à 21h10.  Commentaire 14987, Visiteur 4285
La claque de ma vie ! Voila le film qui m'a reconverti dans la musique électronique ! Un chef d'oeuvre, phénoménal ! Mais les adjectifs manquent pour définir ce bijou ! A ne rater sous aucun pretexte !

Arpegus a écrit le 31/03/2006 à 19h13.  Commentaire 17517, Visiteur 4923
de la bonne zic+des persos de mangas=j'adore trop^^,et j'adore le style des persos (a la albator,normal le déssinateur des persos c'est Leiji matsumoto),je kif trop le dvd,a truc a ne pas manqué.

Stella a écrit le 06/08/2006 à 17h28.  Commentaire 18491, Visiteur 5174
c vraimen trs triste com istoire et trs emouvant le + triste c ke leur sauveur mort et le cheri de stella surtout mais bon c la vie

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites