Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Len Wiseman
Pays d'origine E-U
Durée 115'
Sortie en France 24/09/2003

Avec
Kate Beckinsale (Selene)
Scott Speedman (Michael Corvin)
Bill Nighy (Viktor)
Michael Sheen (Lucian)
Shane Brolly (Kraven)
Erwin Leder (Singe)
Robbie Gee (Kahn)
Sophia Myles (Erika)
Kevin Grevioux (Raze)
Danny McBride (Mason)

Scénario Danny McBride, Kevin Grevioux, Len Wiseman
Musique des tas de groupes sympas style Evanescence ou RATM
Production ScreenGems
Distribution SND

Sur le Web
Site officiel
le site US





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Underworld
 
Ca va vite, mais c'est bien fait
 

27/09/2003
voir les images
Acheter le filmAchetez che Amazon.fr
Acheter la musique du filmAchetez che Amazon.fr
La scène se passe en Hongrie, où vampires et lycans (loups-garous) se livrent une bataille depuis 6 siècles maintenant, pour des raisons peu claires, mais où les vampires semblent l'avoir emporté. Les lycans sont presque exterminés. Pourtant, plusieurs d'entre eux semblent s'intéresser tout particulièrement à un humain, un certain Michael Corvin. Pourquoi un humain? Les lycans préparent-ils une attaque, à deux jours de la réunion des familles de vampires qui verra un passage de flambeau de la "présidence" comme il n'arrive qu'une fois tous les cent ans? C'est Selene qui est intriguée, et qui va essayer d'en savoir plus.

L'un des blockbusters de la rentrée n'est en fait qu'un tout petit film, 20 millions de budget, une broutille. Pourtant, le spectateur découvre un film qui n'est pas avare en effets spéciaux. Et un film bien servi par des acteurs crédibles, des scènes chocs (trouillards, s'abstenir), et une histoire compliquée qui s'éclaircit tout doucement jusqu'à la fin du film. Si on se perd parfois, à cause de l'obscurité des égouts hongrois sans doute, au jeu de qui est dans quel camp, en revanche, on a droit à de beaux spectacles, tant pour les scènes de traque que pour les décors de la Maison des vampires. Amateurs de ces bêbêtes, vous allez aimer!

Ce film échappe à la fausse philosophie, au manichéisme, même au sexe, et ne retient que le coeur de son objet, la lutte entre deux espèces, le pourquoi du comment et le comment qu'on va faire. Un objectif atteint, un bon film sympa à voir le weekend entre amis.

Voir aussi

:: underworld par Matoo
:: Underworld 2 : evolution par Oli


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

George de la jungle a écrit le 28/09/2003 à 17h28.  Commentaire 2888, Visiteur 1290
et bin !
la premiere critique pausitive du web !
yen a quand meme qui ont aimés

Oli a écrit le 29/09/2003 à 17h01.  Commentaire 2898, Visiteur 355
C'est l'effet "Lovely Rita": tous les films de la semaine semblent tenir du chef d'oeuvre, à côté...

Juldraven a écrit le 18/05/2004 à 02h22.  Commentaire 6610, Visiteur 2593
rien d interessant, le realisateur c'est perdu j ai l impression...aucun n interets

Merogis a écrit le 01/06/2004 à 15h03.  Commentaire 6802, Visiteur 2640
Un film simple mais prenant.
De bons FX
On attend une suite...

Punkie59 a écrit le 29/10/2004 à 15h12.  Commentaire 8785, Visiteur 3187
ce film est génial!!!
de très bon FX
la suite est en train d'être tourné
et scott speedman brille dans son rôle.

MARIE070988 a écrit le 23/01/2005 à 19h20.  Commentaire 10281, Visiteur 3548
underworld est un film génial!!! il est sombre et touchant... en plus, la BO est vraiment superbe!!

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites