Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Christophe Barratier
Pays d'origine France
Durée 1h35
Sortie en France 17/03/2004
Sortie Mondiale
17/03/2004

Avec
Gérard Jugnot (Clément Mathieu)
François Berléand (Rachin)
Jacques Perrin (Pierre Morhange adulte)
Jean-Baptiste Maunier (Pierre Morhange enfant)
Kad Merad (Chabert)
Marie Bunel (Violette Morhange)
Jean-Paul Bonnaire (le Père Maxence)
Paul Chariéras (Régent)
Carole Weiss (La Comtesse)
Philippe Du Janerand (Monsieur Langlois)

Scénario Christophe Barratier - Philippe Lopes-Curval -
Production Jacques Perrin - Arthur Cohn
Distribution Pathé Distribution





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Les choristes
 
Un bon Jugnot
 

18/03/2004
voir les images
Clément Mathieu (Gérard Jugnot) est nommé pion dans un internat de la région lyonnaise. Un internat dirigé par Rachin (François Berléand), un mec aigri, violent et opportuniste, et donc les élèves sont 60 enfants difficiles, mais soumis à une discipline de fer, selon le modèle "action... réaction" (on dirait aujourd'hui selon le modèle de la gifle de Bayrou, mais en plus violent). Sa passion de la musique va permettre à Mathieu de pousser des montagnes, cela dit, et de monter une chorale, révélant au passage des caractères tout autres chez les enfants que ceux que Rachin avait jusqu'ici poussés à s'exprimer.

Du sentiment et de l'émotion

Alors oui, ce film a une intro facile (un enterrement, remémoration de l'enfance, ça avait marché pour Cinema Paradiso et La Gloire de Mon Père, pourquoi se creuser la tête davantage...), une happy end, du bon sentiment et de l'émotion. Bref, pas le film idéal si on est une bande de copains venus au ciné le samedi soir, ou un critique ulcéreux, ou à la recherche d'images époustouflantes ou d'action violente. So what? Ce film tire une vraie force de son sujet, la musique, et est aidé par une description psychologique des caractères pas trop pataude, un bon Jugnot, et quelques pointes d'humour (point trop n'en faut à qui peu n'en veut...).
Et au final, il est agréable, pas mal du tout réalisé, et sans autre vrai défaut que d'être gentil. Sans doute un bon remède contre la déprime. Mais pas que!


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires

Suite à des abus, les commentaires ont été désactivés sur cette page.
Nous vous invitons à venir en dialoguer sur notre forum.


   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites