Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Khyentse Norbu Rimpoche
Pays d'origine USA
Durée 1h50
Sortie en France 21/04/2004

Avec
Tsewang Dendup (Dondup)
AP Dochu (Le vendeur de pommes)
Sonam Kinga (Le moine)
Sonam Lhamo (Sonam)
Dasho Adab Sangye (Le père de Sonam)

Scénario Khyentse Norbu Rimpoche
Production Raymond Steiner
Distribution Pyramide





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 3

Voyageurs et Magiciens
(Travellers and magicians)
 
Partir aux USA
 

27/04/2004
voir les images
Dans la campagne du Bhoutan (2 millions d'habitants, capitale: Thimbu, monarchie, langue officielle: Dzongkha, plus d'infos ici), la vie est saine. On joue au tir à l'arc en équipes, on vit dans la nature, loin de la pollution des grandes villes. Mais quand on admire la culture occidentale, les stars de la guitare électrique et les jolies filles de la ville, on veut fuire son village, s'exiler, partir aux États-Unis. C'est le point de vue d'un fonctionnaire, qui prétexte d'une fête à la capitale pour demander un congé et s'y rendre.

Paysages, paysages, paysages

Pas de bol, il rate le car qui s'y rend, et doit marcher un peu et faire du stop. Avec un vendeur de pommes ("apple", en dzongkha, si j'ai bien compris), un joyeux bonze, un vieux marchand de papier de riz et sa fille de 19 ans qui le rejoignent pour un road-movie himalayen à pied et en camion. Et le bonze d'agrémenter ce voyage monotone d'une histoire de deux frères dont l'un empoisonne légèrement l'autre pour le faire divaguer et lui ouvrir un peu l'esprit.
Voilà, Voyageurs et Magiciens, deux histoires entremêlées, deux occasions d'apercevoir des paysages du Bouthan (bouthaniens? bouthans?). Mais à part ces paysages, euh, c'est quand même un peu plat... Voire presque chiant. Pas grand intérêt.

Une symbolique ?

Deux hypothèses: la symbolique du film m'a complètement échappé. Ou bien c'est un film sur le Bouthan fait par l'office du tourisme avec des fonds étrangers pour faire découvrir le pays, en ayant complètement oublié qu'un film, c'était d'abord une histoire. Admettons que ça soit la première hypothèse. Eh bien je veux bien qu'on me l'explique, la symbolique.


déçu.


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Yummy_poo a écrit le 21/07/2004 à 15h00.  Commentaire 7671, Visiteur 2834
pas du tout d'accord! C'est un film magnifique sur la découverte de soi et des autres, le rapport au monde... Loin d'être niais, le film laisse beaucoup de portes ouvertes, pas toutes accessibles c'est sûr, mais ne penses-tu pas que ce soit plutot un décalage culturel qui nous empêche de tout comprendre?

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites