Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Quentin Tarantino
Pays d'origine USA
Durée 2h15
Sortie en France 17/05/2004

Avec
Uma Thurman (La Mariée alias)
David Carradine (Bill)
Michael Madsen (Budd alias Sidewinder)
Daryl Hannah (Elle Driver)
Gordon Liu (Pei Mei)
Michael Parks (Esteban Vihaio / Sheriff Earl)
Bo Svenson (le pasteur)
Samuel L. Jackson (l'organiste)
Vivica A. Fox (Vernita Green alias)
Julie Dreyfus (Sophie Fatale)

Scénario Quentin Tarantino et Uma Thurman
Musique RZA - Robert Rodriguez - Ennio Morricone
Production Miramax Films - A Band Apart
Distribution TFM Distribution





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 5

Kill Bill volume 2
 
Il déchire sa race
 

03/06/2004
voir les images
Acheter le filmAchetez che Amazon.fr
Et bien ce second volet tient les promesses du :: premier :: et termine ce film (car c’est bien un film unique) avec un brio inégalé. Vraiment il assure grave sa mère sa race ! J’en reviens donc je suis encore un peu dans les couleurs, les personnages, la musique… le western, le pur film de kung-fu chinois à la « Baby Cart »… Dingue.

Uma is fantastic

Il faut savoir que Uma Thurman est absolument fantastique, et belle comme une déesse. Que Tarantino a toujours la caméra aussi leste et habile, ce type fait des plans et joue avec le spectateur comme personne, ça c’est un vrai réalisateur qui raconte son histoire à sa manière et qui use magnifiquement des outils mis à sa disposition. L’histoire ce n’est même pas la peine de la raconter, elle n’a pas un intérêt extraordinaire, la gonzesse est en colère, elle veut se venger, on s’était arrêté au chapitre 5, ça tombe bien on recommence au 6 !

Différent

Le ton est volontairement différent, puisque l’on nous a montré ses capacités de tueuse sanguinaire à la moitié précédente, donc on est plus dans une narration, dans la mise en place macabre de la funeste fin de Bill, mais comment ? Mais les scènes de combat sont aussi époustouflantes que dans le premier (avec la merveilleuse Daryl Hannah notamment), et autant rythmées avec une sauce asiatique très classique et savoureuse (autant dans le punch que dans l’humour et la dérision).

Et vraiment, on s’en prend plein la vue et les oreilles. Un spectacle dingue, d’une vitalité à couper le souffle !

Le blog de Matoo


.::Matoo
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Zing a écrit le 17/06/2004 à 10h49.  Commentaire 6999, Visiteur 2700
Dans la longue série bien à la mode, genre yogourts en pack de 24, des films vendus en multiple, voici Kill Bill 2.
Ne pas aller voir cette lente sur pellicule est un acte civique.
Ce film ne doit rien à la mise en scène, rien au scénario, rien au dialogues, rien au spectacle. Ce film participe, hélas, de la part "industrie" du cinéma. C'est mou, creux et cher payé.

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites