Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de François Favrat
Pays d'origine France
Durée 1h42
Sortie en France 16/06/2004

Avec
Agnès Jaoui (Elisabeth Becker)
Karin Viard (Claire Rocher)
Jonathan Zaccaï (Mathias Curval)

Scénario François Favrat, Julie Lopes-Curval, Jérôme Beaujour et Roger Bohbot
Production François Kraus et Denis Pineau-Valencienne
Distribution Mars Distribution, France





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 3

Le Rôle de sa vie
 
Miroir, mon beau miroir
 

20/06/2004
voir les images
Archétype de la comédie douce-amère à la française, très bien écrite et interprétée, « Le rôle de sa vie » mérite mieux que l’indifférence polie, à la limite du condescendent, qui entoure sa sortie. Il est probable que la présence d’Agnès Jaoui, symbole de ce cinéma feutré et consensuel, rattache le premier film de François Favrat à un genre désormais bien établi : la comédie d’auteur sentimentale parisienne, héritière du classicisme de Claude Sautet. Il n’est certes pas complètement absurde de pointer l’absence de risques de ce genre de projet, sa dimension bourgeoise, voire bobo et ses limites formelles mais ce film s’avère malgré tout, très bien senti et au final plutôt touchant.

La star, la fan et le pépiniériste

Soit une pigiste du magazine Elle, intello timide se rêvant écrivain, qui rencontre par hasard une star de cinéma, gagne sa confiance et devient son assistante. Bien sûr, la vedette si entourée est avant tout une femme seule, astre rayonnant mais solitaire. La relation entre les deux femmes, faite de non-dits et d’équivoque, devient plus complexe que prévu quand elles tombent amoureuses toutes les deux d’un pépiniériste marginal et lunaire. Celui-ci devient le révélateur de leurs différences et de leurs frustrations, dans une sorte de triangle sentimental inattendu. Le film se clôt alors sur un vrai faux happy end, à la fois réaliste et ouvert. Les personnages ne pouvaient plus se mentir très longtemps, aux autres et surtout à eux-mêmes. Chacun s’émancipera et s’accomplira individuellement en rejoignant son destin.

Bien vu

Comme déjà dit, le film n'est pas sans qualités. Sa principale réside sans doute dans un sens aiguisé de l’observation des caractères et des relations humaines. Sur une trame qui peut rappeler de loin le mythique « All about Eve » de Mankiewicz, ce monde cruel du spectacle est plutôt bien évoqué. On y retrouve stars et courtisans dans une ronde narcissique et éphémère de la gloire. Ce jeu de miroir et de duplicité constitue un motif humoristique inépuisable, qui donne au film son rythme et sa subtilité. En jouant habilement sur les pleins et les déliés, sur les contrastes entre les personnages et en alternant les tons de narration, « Le rôle de sa vie » ne connaît pas de temps morts mais au contraire surprend très agréablement par sa fluidité. Le film n’est jamais besogneux, à la recherche poussive du gag suivant ou du mot d’auteur salvateur. Il est sans mépris pour ses personnages, même ceux qui pouvaient le plus prêter le flanc à la caricature. Aucune humiliation de la part du réalisateur, pour se mettre facilement les spectateurs dans la poche.
Les remarquables compositions de Jonathan Zaccaï et surtout de Karin Viard, permettent au film de bien restituer le sentiment éprouvé face à un être solaire et charismatique, qui peut alors devenir le centre de l’univers pour certains, rongés par le doute. On perçoit bien la relation de dépendance (jusqu’à l’addiction) pour les membres de cette cour et la difficulté à se passer de ce fragment de notoriété et de reconnaissance par procuration. Comment alors se construire soi-même ? Tel est l’enjeu finalement de ce film, modeste et drôle quête initiatique, que l’on conseillera sans trop de réserve.


.::Samuel
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites