Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Pays d'origine Corée
Durée 1h27
Sortie en France 16/06/2004






votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 5

Wonderful Days
 
Captivant
 

23/06/2004
voir les images
Un anime (parce que manga c’est le livre, je viens de comprendre la nuance ! ) bien original puisque Coréen, et surtout qui présente un chouette mélange de 2D, 3D et images réelles. Le tout donne un long métrage de science-fiction assez bien ficelé, avec des images d’une réelle beauté et cette attitude contemplative typiquement coréenne (autant dans la mise en scène, la musique ou les tonalités) qui est tout à fait en accord avec ce monde futuriste.

Sortez les parapluies

On est en 2142 et la Terre a été submergé par les eaux à cause d’une pollution galopante qui fait pleuvoir sans arrêt et obscurcit complètement le ciel. Une population a constitué une ville champignon qui se nourrit de cette pollution pour créer de l’énergie : Ecoban. D’autres habitants, ceux de Marr, sont reclus à l’extérieur de la cité ultramoderne et vivent dans des taudis, tandis qu’ils ont considérés par Ecoban comme de simples insectes nuisibles (et des ouvriers qui travaillent sur leurs champs de pétrole). Or le taux de pollution diminue de manière inquiétante et les gens d’Ecoban se préparent à incendier leurs puits de pétrole pour étendre la zone de pollution et assurer la pérennité de leur cité. Cela entraînera la mort de tous les marriens qui vivent à l’extérieur, mais ça personne ne s’en soucie.

Suspens et émotion

Et là le scénario est d’une originalité folle puisque un des marriens est un exilé d’Ecoban, et il se bat pour recouvrer le ciel bleu. Et quand il était petit, il avait une copine, et hooooo cette copine est une fliquette maintenant, et bien sûr, ils sont grave love. Et elle, elle croyait qu’il était mort. Quand ils étaient petits, il y avait un troisième larron : le garçon amoureux de la fille, et jaloux du héros, qui maintenant n’est autre que le chef de la fliquette. Ralalalalalalala le suspense !

Donc l’intrigue n’est pas extraordinaire, même si cette idée de base de la pollution en tant que source d’énergie est vraiment originale !
Vraiment, l’intérêt du film réside dans la manière dont l’auteur transcende cette banale histoire d’amour grâce à des images d’une incroyable beauté, et un vrai style global qui m’a énormément plu et captivé.

:: Le blog de Matoo ::


.::Matoo
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Agron a écrit le 19/07/2004 à 00h47.  Commentaire 7654, Visiteur 2822
Bonsoir

Je ne suis pas d'accord avec oli... Ce film est, qui est une prod coréenne, c'est une très bonne initiative de la par de la corée, car il démontre par là que l'animation asiatique ne se limite pas qu'au japon et sa prolifération d'anime en tous genre ( attention je ne critique en aucuns points les prod japonaises)
Aussi ce film d'animation ecolo sf et une pure mérveille d'images, et en même temps de réalisation. Les mouvements des personnages lors de poursuites, leurs expressions de visages (les loubards oû le petit woody).
Ce film manque de poésie ???? l'intro avec la moto et la mise en scéne du décor. Il faudrait déjà en lire de la poésie avant de dire qu'il n'y en pas, (la recherche du ciel bleu de Shua se battant pour son peuple) les métaphore ne manque pas (Lorsque Shua repense pour la première fois à Jay et que la transition se fais par son masque sur la table de Jay)
Le film manque de tension ??? Je ne trouve pas, il suffit de voir la tension générée lors de la poursuite du début, du combat de Shua contre l'officier qui blésse le petit woody d'une balle, le regard de Shua porte une tension dramatique très affirmée.
D'autant plus que Wonderfull Days a obtenu quelques prix en france lors de festival de l'animation.
Alors revisualisez le film mon cher Oli avec un regard un peu plus objectifs, et tentez de comprendre le parti pris de l'auteur qui en plus a fait un boulot collossale et de très bonne facture.
La Corée est en bonne vois pour nous régaler de futur films d'animations.

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites