Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Andrew Adamson - Kelly Asbury
Pays d'origine USA
Durée 1h30
Sortie en France 23/06/2004

Avec
Mike Myers (voix VO de Shrek)
Eddie Murphy (voix VO de Donkey)
Cameron Diaz (voix VO de la princesse Fiona)
John Cleese (voix VO du père de Fiona)
Antonio Banderas (voix VO du Chat Potté)
Rupert Everett (voix VO du Prince Charmant)
Julie Andrews (voix VO de la Reine Lillian)
Jennifer Saunders (voix VO de The Fairy Godmother)
Larry King (voix VO de The Ugly Stepsister)
Conrad Vernon (voix VO de L'Homme de pain d'é)

Scénario J. David Stem - Joe Stillman - David N. Weiss - Andrew Adamson
Musique Harry Gregson-Williams
Production Jeffrey Katzenberg - Aron Warner - David Lipman - John H. Williams
Distribution United International Pictures (U.I.P.)





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Shrek 2
 
Un peu court
 

25/06/2004
voir les images
Dans Shrek, le héros, Shrek, sauvait la princesse Fiona, prisonnière dans la tour gardée par le dragon, et finalement, ils se marièrent.
Maintenant, il serait temps qu'elle présente son époux à ses parents, le roi et la reine du royaume de far far away. Seulement, ces derniers ne savent pas qu'elle a épousé un ogre vert et moche. Et qu'elle même est définitivement devenue une ogresse verte et moche (oui parce qu'avant, ça ne lui prenait que la nuit). En plus, le Prince Charmant est dégoûté, c'est lui qui voulait délivrer la princesse, mais il s'est fait doubler par Shrek. Du coup, la mère de Charmant, la Bonne Fée Marraine de la Princesse, elle va tout faire pour que Fiona quitte Shrek pour Charmant. Voilà pour l'intrigue.

On se marre souvent

Digne suite du premier Shrek, ce dessin animé des studios DreamWorks est une pleine réussite. Une heure et demie de clins d'oeil, de blagues, de personnages succulents, une histoire débile mais drôle avec une bonne bande originale pour donner du punch et encore plus d'humour au film. Les voix des acteurs elles-mêmes sont bien trouvées (en particulier, on retrouve Eddie Murphy pour l'Ane et Antonio Banderas pour le Chat Potté). Et on se marre, souvent.

Message simpliste

Mais bon, j'aurais pas applaudi à la fin du film, contrairement au public de la salle 22 de l'UGC des Halles. Déjà, parce que je n'applaudis pas (même pas pour Nemo ou Kill Bill). En suite, parce que bon, l'histoire aurait été un poil moins prévisible et une touffe plus longue, ça m'aurait pas déplu. Là, 1h30, c'est un format enfants plus qu'adultes. Et puis le message sur le droit à la différence, c'est bien de le donner aux enfants, mais nous rebattre les oreilles de façon aussi simpliste avec, ça peut soûler.

1001 clins d'oeil

Mais il faut quand même aller voir ce film pour les tonnes de clins d'oeil (au Prince Charles, à Justin Timberlake, à Pinocchio, au comportement fourbe des chats, aux Latinos,...), et parce que l'ambiance générale du film est vraiment bien (merci Eels, merci Lipps Inc. - cf la musique de la pub d'Areva). Et parce qu'il met de bonne humeur pour la soirée, tout simplement.


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites