Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Léa Fazer
Pays d'origine France
Durée 1h47
Sortie en France 30/06/2004

Avec
Denis Podalydès (Thierry)
Emmanuelle Devos (Sophie)
Vincent Perez (Aloïs Couchepin)
Peter Wyssbrod (Kurt Sempach)
Walo Lüönd (Adolf Sempach)
Carola Regnier (Heidi Sempach)
Marianne Basler (Béatrice)
Julien Georges (Damien)
Scali Delpeyrat (Vincent)
Mariama Sylla (Amelia)

Scénario Léa Fazer
Production Arena Films
Distribution Pathé Distribution





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 3

Bienvenue en suisse
 
Pas de quoi fouetter une marmotte
 

10/07/2004
voir les images
Pour l'enterrement de sa grand-mère Lutzinger, Thierry, Parisien mais Suisse de passeport, retourne en Suisse, avec sa compagne Sophie, et y retrouve son frère et sa sœur. La fratrie apprend alors qu'elle va hériter de 6 millions de francs suisses : la grand-mère était fâchée avec une branche de sa famille, les Sempach, et la fortune de la chocolaterie familiale lui était alors passé sous le nez, pour ne revenir qu'à ses propres descendants une fois morte.
Seulement, toucher son héritage n'est pas chose simple, quand c'est soumis au bon vouloir du doyen Kurt Sempach. Faut être un bon Suisse, dans le respect des valeurs helvétiques un peu conservatrices.
En particulier, il faut avoir un projet qui plaise à Kurt. Et Thierry a dû mal à convaincre de l'utilité de son projet d'ethnologie chez les Lapons. En plus, pendant ce temps, le cousin Aloïs Sempach s'intéresse d'un peu trop près à Sophie... Et puis d'abord, c'est quoi cette chocolaterie qui produit un aussi mauvais chocolat?

Histoire bancale

Mouais, cette comédie est sympatoche, mais sans plus. Ça démarre avec les clichés habituels sur les Suisses et les Français, mais ça rebondit rapidement sur l'histoire en elle-même, ouf, on évite le catalogue de 800 pages des blagues sur l'étroit Suisse et le Français bordélique. Mais le problème, c'est que l'histoire en elle-même, ben, elle est un peu bancale, à la fois simpliste et faite de bric et de broc. Genre pondue au bord d'une table de restau lors d'une soirée fondue.
C'est dommage, vu que les acteurs sont pas mauvais (Vincent Perez en particulier). Et qu'il y a quand même des passages bien marrants. Mais sinon, on s'enfonce trop vite dans le mièvre, l'invraisemblable, les pirouettes imposées par le scénario qui perd parfois pied et qui cherche à tout prix à se redresser. On retiendra surtout la beauté des paysages, donc.

C'est surtout un film à voir un après-midi pluvieux quand il n'y a rien d'autre à faire. Pas de quoi fouetter une marmotte.


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites