Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Antoine Fuqua
Pays d'origine USA
Durée 2h06
Sortie en France 04/08/2004

Avec
Clive Owen (le Roi Arthur)
Keira Knightley (Guenièvre)
Ioan Gruffudd (Lancelot)
Stephen Dillane (Merlin l'enchanteur)
Stellan Skarsgard (Cerdic)
Hugh Dancy (Galahad)
Ray Winstone (Bors)
Mads Mikkelsen (Tristan)
Joel Edgerton (Gauvain)
Ray Stevenson (Dagonet)

Scénario David Franzoni
Musique Hans Zimmer
Production Jerry Bruckheimer Films et Touchstone Pictures





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 1

Le roi Arthur
(King Arthur)
 
Bas de gamme
 

17/08/2004
voir les images
"King Arthur, the untold true story that inspired the legend", ou the told untrue story inspired by the legend?

Je n'irai pas jusqu'à dire qu'un film d'Antoine Fuqua, avec un nom comme ça, est forcément un film à chier. Mais bon, là, ce film fait vraiment dans le bas de gamme, le faux-prétendant au grade de blockbuster, le minus habens qui voulait se faire aussi gros que le Seigneur des Anneaux.

Ca commençait bien pourtant

Pourtant, ça commençait pas trop mal. Histoire de changer des histoires habituelles sur les Chevaliers de la Table ronde, on nous présente une génèse de la formation de cette troupe de vaillants, lors des dernières heures de l'Empire romain. On nous fait même passer ça pour une réalité historique, scientifique, oui oui, parfaitement madame! Bon, bien sûr, ça colle plus trop dans les dates, si on y fait un peu attention (le film mélange un peu toutes les hypothèses faites sur l'existence du personnage), mais bon, l'important, c'est d'éduquer les masses, hein. Donc éduquons.

Eduquons

Dans l'évangile selon Saint Antoine Fuqua, Artorius (Arthur) a loyalement servi Rome en protégeant, avec ses potes Lancelot, Galaad, Gauvain & Cie, la Grande-Bretagne contre les attaques des Guèdes (des hommes préhistoriques dont font partie Merlin et Guenièvre). Il a droit maintenant à sa franchise, pour rentrer tranquillement sur Rome et y passer une retraite bien méritée.
Mais le fourbe Germanius, qui détient les certificats de franchise, l'oblige à exécuter une dernière mission avant d'être libéré, sauver un riche Romain établi au nord du mur d'Hadrien, et menacé par les invasions saxonnes venues du nord. Arthur est pas content content, mais il va bien devoir s'exécuter.

Baclé

En vrac, sur le film lui-même: les décors en carton-pâte font cheap, les répliques à deux balles sont légion, les scènes de bataille sont banales, sans beauté particulière, le suspense est mal géré, les quelques belles images sont jamais très longues, et les personnages sont mal dégrossis.
Enfin bon, on se marre quand même, au second degré, sur certaines répliques nanardiennes, sur les cris de guerre façon Rictus Sempra, sur l'attachement au détail et au second plan par le réalisateur et le scénariste quand l'essentiel est complètement bâclé.
Je pourrais aussi relever la lecture du film du point de vue de ce que vivent actuellement les Américains, façon "aller en Irak était une cause noble", mais non, en fait, même ce message est mal transmis, à tel point que le dialoguiste s'est senti obligé d'en rajouter une couche épaisse dans les deux dernières minutes, histoire de rattraper le coup.

Passez votre chemin, donc. Ou bien relisez Chrétien de Troyes, c'est bien plus intéressant.


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

l'histoire est plut a écrit le 30/08/2004 à 11h57.  Commentaire 8093, Visiteur 2987
Moi j'ai trouvé l'histoire plutôt bien.
ET les acteur ont été bien choisi.
personnelement je trouve que le décor est bien fait et tout est bien compréhenssible. pour ce qui est de elle bataille, une bataille retse une bataille donc queelle soie belle ou moche y a toujours le sang qui coule.

Titi a écrit le 13/10/2004 à 22h28.  Commentaire 8553, Visiteur 3108
l'histoir est bien d'ailleurs c'est le genre de film que j'aime bien et que j'apprécie énormement.
et surtout avec des auteurs trés compétents qui ont pu intérpréter leurs rôles avec succés et plus ponctuellement le roi ARTHUR "clive owen" avec son fort caractére il m'a fait rêver.
est-ce possible de tomber amoureuse sans connaître la personne concernée? oh clive owen

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites