Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Renny Harlin
Pays d'origine USA-Canada
Durée 1h56
Sortie en France 11/07/2001
Sortie Mondiale
2001

Avec
Sylvester Stallone (Joe tanto)
Burt Reynolds (Carl Hnery)
Stacy Edwards (Lucretia)
Kip Pardue (Jimmy)
Gina Gershon (Cathy)

Scénario Sylvester Stallone
Production Franchise Pictures
Distribution Warner Bros





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 0

Driven
 
La grosse cylindrée sans jus
 

18/08/2002
voir les images
Acheter le filmAchetez che Amazon.fr
Plutôt éloquents ces quelques mots qui nous renseignent complètement sur un film sans en avoir vu les images.

D'accord, Renny Harlin est bien le réalisateur de 58 minutes pour vivre et Cliffhanger. En matière d'action, l'homme s'y connaît, puisque les 2 films cités plus haut font plutôt bonne figure comparés aux très nombreux navets qui se bousculent dans la catégorie films d'aventure.
Et en particulier si on aime Bruce Willis et Sylvester Stallone. Ce qui, je dois bien l'avouer, est complètement mon cas…

Ce qui est plus inquiétant, c'est que Harlin, dont généralement je n'aime guère la technique peu subtile, a surtout commis les désastres Au revoir à jamais et Peur Bleue.Mais c'est de Driven qu'il est question ici, et c'est bien là le problème. Il n'y a pas grand chose à dire. La mise en scène est certes décoiffante, elle est loin d'être époustouflante pour autant.

Mouvements incessants de caméras, gros plans mutipliés, manque de caractère dans l'ensemble et pire de l'ensemble, alors autant le dire tout de suite, Harlin nous malmène sans nous faire rêver, sans capter notre attention.

Du côté des circuits, pas grand chose d'intéressant, si ce n'est un superbe morceau de bravoure de nos héros, mais qu'y a-t-il d'intéressant à cela me direz-vous ? Rien probablement.En général c'est à ce moment qu 'entre en scène le " reste ". Reste le scénario devrait-on dire. Mais quel scénario ?
On a beau aimer Stallone, avouons que la trame est mince (quel sens de l'euphémisme…).

Deux pilotes de course automobile luttent pour décrocher le titre de Champion du Monde. Le premier, Jimmy Bly, est un bleu, un jeune talent fou, américain bien entendu.
Le second est un vétéran allemand, avec un physique (très avantageux) typiquement allemand et tire au niveau caractère du côté d'Iceman de Top Gun (Tony Scott). Même si vous ne connaissez pas le film, je suis sûre que vous avez saisi la particularité du gars…

Nos 2 pilotes sont rivaux hors piste pour une belle blonde (attention au niveau de l'intrigue amoureuse ce n'est pas très sportif, on redemanderai presque des vues de circuits).
Pour boucler la saison avec le titre en poche, le boss de l'écurie fait appel à un vieux compère, Sly himself off course qui est sensé pousser le petit à la victoire.Avec 3 sous de psychologie de bazar, pas une once de finesse, Sly a emballé le scénar qui fait vaguement penser à celui de Jours de Tonnerre (du même Tony Scott) en pire.
On est désolés pour la belle gueule de Kip Pardue, pour le Stallone qu'on aime, pour Burt Reynolds qui ne s'en sort pas s'y mal, mais ce film est mauvais.
A voir si vous avez besoin de vous vider la tête.

Personnellement ça a très bien marché…



.::Sophie
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Juldraven a écrit le 18/05/2004 à 02h00.  Commentaire 6598, Visiteur 2593
nul

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites