Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Patrice Chéreau
Pays d'origine FR et IT
Durée 1h30
Sortie en France 28/09/2005

Avec
Isabelle Huppert (Gabrielle Hervey)
Pascal Greggory (Jean Hervey)
Claudia Coli (Yvonne)
Thierry Hancisse (le rédacteur en chef)
Chantal Neuwirth (Madeleine)

Scénario Anne-Louise Trividic et Patrice Chéreau
Musique Fabio Vacchi
Production StudioCanal et arte
Distribution Mars Distribution





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Gabrielle
 
Qui a perdu sa femme ?
 

11/10/2005
voir les images
Gabrielle Hervey, épouse du Comte Jean Hervey, est discrète comme son mari. Même lors des soirées chez eux, ces soirées obligatoire pour qui veut être un homme du monde, elle parle peu - mais bien. A la différence de certains invités....

Sauf qu'un jour, de façon inattendue, Madame Hervey quitte son mari et son hôtel, pour rejoindre son amant secret. Un basculement complet, qui révélera autant de choses qu'il en fera disparaître.

Patrice Chéreau aux commandes

Patrice Chéreau est aux commandes, écoutez et regardez. Le cinéaste nous sert des dialogues dignes d'une pièce de théâtre, à la réflexion dense. C'est pas évident de garder une attention constante durant un bon tiers du film.

Mais il y a les surprises de Chéreau, les brusques changements de rythme, comme ce compositeur dont j'ai oublié le nom et qui faisait exprès de mettre quelques notes fortissimo pour réveiller un public assoupi, avant de reprendre son rythme habituel. Et puis si l'ambiance théâtrale est trop étouffante, la façon de filmer, l'accompagnement musical font plutôt penser à un vieux policier des années 60-70.

Suivons nos deux personnages tomber sur les indices de leur vie réelle, après le meurtre de l'ancienne vie.

Intello mais esthétique

Alors on pourra reprocher au réalisateur d'avoir fait comme toujours un film intello, difficile d'accès au début.
Mais Isabelle Huppert et Pascal Greggory sur scène, un grand souci d'esthétique en décor, ça ne peut que me plaire. Surtout si l'histoire est carrément moins chiante que dans Son Frère...


.::
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites