Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Park Chan-wook
Pays d'origine Sud Corée
Durée 1h55
Sortie en France 16/11/2005

Avec
Min-sik Choi (Mr.Baek)
Su-hee Go (Ma-nyeo)
Kim Bu-seon (So-young Woo)
Seung-Shin Lee (Park Yi-jeong)
Se-Won Kim (narrateur)

Scénario Park Chan-wook et Chung Sea-kyung
Musique Yeong-wook Jo
Production Cho Young-wuk
Distribution Metropolitan FilmExport





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Lady Vengeance
 
Très esthétique
 

23/11/2005
voir les images
Geum-Ja, belle trentenaire qui a fait 13 ans de taule pour le meurtre d'un garçon de cinq ans. Elle a la rage, et va se venger.

Park Chan-Wook aime le sang, la violence, la vengeance

Le spectateur est prévenu. Il nous sert ici tout son repértoire troublant, sanguinolent, gore, sexuel, mais sans vraiment mettre mal à l'aise, même un poltron comme moi. On peut trouver ça dommage d'ailleurs, de ne pas aller jusqu'au bout.

Acteurs posés et neutres, mais de très belles images

Dommage aussi que les acteurs, l'actrice principale en particulier, soient si neutres, si posés. Le visage indifférent d'un personnage n'a pour moi jamais été une qualité d'un film, mais plutôt une facilité. Par contre, on a droit à de très belles images, une photographie bien composée, qui va au-delà du "mets toi là et toi là", pour aller vers "là, on va mettre un autre personnage, qu'on créera si besoin est". L'image de fin, en particulier, superbe!

C'est d'abord le scénario qui surprend

En fait, les qualités de réalisation tiennent surtout à cette image et à la très agréable bande-son classique qui l'accompagne. Après, c'est d'abord le scénario qui surprend, la longue réflexion sur la vengeance, l'expiation du crime et la quête de la rédemption. On n'est pas au café du commerce, et la question de la punition légale face à la punition personnelle est posée. Son choix, sa réalisation, sa finalité, et son utilité. Après Old Boy et Sympathy for Mister Vengeance (je n'ai pas vu ce dernier), Park donne enfin une réponse, en une phrase.

Je n'avais jamais vu un film qui allait aussi loin dans la réflexion sur la vengeance. C'est très esthétique, aussi. Le cinéma coréen bien vivant.


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites