Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Hou Hsiao Hsien
Pays d'origine Taïwan
Durée 2h
Sortie en France 16/11/2005

Avec
Shu Qi (May)
Chang Chen (la courtisane)
Mei Fang (Jing)
Liao Su-Jen (Chen)
Di Mei (M.Chang)

Scénario Chu Tien-Wen
Production Liao Ching-Song
Distribution Océan Films





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 5

Three Times
 
Pourquoi ce film vaut-il le coup?
 

23/11/2005
voir les images
Trois histoires indépendantes réunies en un film.

La première se passe à Kaohsiung en 1966 et relate cet amour entre un conscrit et une fille de billard, interrompu par un appel sous les drapeaux, et la tentative de retrouver la fille à l'occasion d'une permission. C'est Le Temps des Amours.

La deuxième est à Dadaocheng en 1911, Taïwan va se libérer du joug japonais, et pendant que M. Chang collabore avec un exilé au Japon, il décide de sauver l'honneur d'une courtisane tombée enceinte, en payant une partie du prix pour que le père du fautif puisse racheter cette courtisane. L'autre courtisane, elle, se sentira un peu délaissée, mais c'est pas sa question d'honneur. C'est Le Temps de la Liberté.

Troisième histoire, Taipei 2005, une chanteuse qui trompe sa copine avec un mec lui-même maqué, quelques souffrances en silence, états d'âme exposés. Le Temps de la Jeunesse.

Allez voir ce film

Allez voir ce film, pour voir comment Hou Hsiao Hsien filme d'assez prêt pour faire sentir les sentiments des personnages, mais d'assez loin pour ne pas s'identifier à eux, ce qui permet de garder une vue d'ensemble sur la situation.

Allez voir ce film pour voir cette façon typiquement asiatique de filmer des corps qui bougent lentement, comme chez Wong Kar-Wai.

Allez voir ce film à plusieurs pour discuter ensuite des possibles parallèles entre les 3 histoires (sur les déclinaisons de l'amour, en particulier).

Et puis allez voir ce film pour y admirer comment Shu Qi arrive à interpréter 3 femmes aussi différentes, un vrai répertoire.

Même si vous n'avez pas la carte

Je ne vous conseil que d'allez voir ce film même si vous n'avez pas la carte UGC, ça vous changera de In Her Shoes ou de 40 Ans Toujours Puceau.


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites