Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Carlos Sorin
Pays d'origine Espagnol
Durée 1h37
Sortie en France 31/08/2005

Avec
Juan Villegas (Juan)
Walter Donado (Walter)
Micol Estevez (Graciela)
Pascual Condito (Pascual)
Claudina Fazzini (Claudina)

Scénario Carlos Sorin et Santiago Calori et Salvador Roselli
Musique Nicolas Sorin
Production Oscar Kramer et Jose Maria Morales
Distribution TFM Distribution





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Bombón el perro
 
Atmosphère road-movie style documentaire d'arte
 

01/09/2005
voir les images
Dans une Argentine ravagée par la crise économique, Juan ne vit que de menus services de mécanicien et de la vente de couteaux artisanaux. Un jour, la veuve d'un ancien éleveur français lui donne un dogue argentin de son chenil Le Chien: Bombón, descendant de champions. Petit changement dans sa vie, il va être approché par le monde de l'élevage de compétition et des exposants de toutous, lui qui ne connaît rien aux chiens... Et parcourir ainsi un coin de Patagonie.

Un film classique qui va jouer sur la tendresse

L'histoire a beau ne pas encore avoir été racontée, à ma connaissance, ça n'en reste pas moins un film classique qui va jouer sur la tendresse-qui-permet-de-sortir-du-misérabilisme. Donc rien de méchant ni d'énervant dans ce film.

L'histoire transmet un message plutôt optimiste, un sourire qui change de cet univers de désœuvrement résigné. Tout sentiment trop fort sera retiré aussi vite que possible, on ne fait qu'effleurer les personnages, pour ne pas abîmer l'atmosphère road-movie documentaire d'arte, un peu comme ces films sur l'intérieur d'un train qui parcourt la Chine. Quelques passages drôles, qui naissent d'une parole ou d'une situation, pour disparaître aussitôt dans le flux de l'histoire se poursuivant à un rythme de voiture sur route cantonale.

Acteurs amateurs

Les acteurs eux-même font clairement acteurs amateurs, recrutés pour les besoins du film, et ils jouent tellement naturellement que l'impression de documentaire s'en retrouve renforcée. Vous saurez ainsi tout sur l'élevage de chiens en Argentine.

Ni violent ni chiant, clairement attendrissant, mais sans plus. Grand Prix de la Critique Internationale au Festival du Film de San Sebastian, OK. Mais Sundance est encore loin.


.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites