Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Mike Newell
Pays d'origine USA
Durée 2h35
Sortie en France 30/11/2005

Avec
Daniel Radcliffe (Harry Potter)
Emma Watson (Hermione Granger)
Rupert Grint (Ron Weasley)
Ralph Fiennes (Lord Voldemort)
Michael Gambon (Albus Dumbledore)
Brendan Gleeson (Alastor Maugrey)
Robbie Coltrane (Rubeus Hagrid)
Maggie Smith (Minerva McGonagall)
Alan Rickman (Severus Rogue)
Warwick Davis (Flitwick)

Scénario Steve Kloves
Musique Patrick Doyle
Production David Heyman
Distribution Warner Bros





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 5

Harry Potter et la coupe de feu
(Harry Potter and the goblet of fire)
 
Le meilleur de la série
 

04/12/2005
voir les images
Acheter le filmAchetez che Amazon.fr
Acheter la musique du filmAchetez che Amazon.fr
Il s’agit du dernier Harry Potter en bouquin que j’ai lu, donc je connaissais par avance l’histoire. Comme tous les autres lecteur, je me demandais bien quelles libertés avaient été prises pour tout faire rentrer dans un seul film. Même si je suis un peu déçu que la coupe du monde de quidditch soit minimaliste, je trouve que le travail de scénario est absolument remarquable. On trouve certes beaucoup de suppressions pures et simples, mais rien qui ne desserve vraiment le récit, et une adaptation assez conforme au format « blockbuster » que le film doit évidemment revêtir.

Le meilleur opus sorti

Surtout, il s’agit incontestablement pour moi du meilleur opus sorti. Finis les histoires gnangnan et les chiards qui s’entraîne à la magie de Garcimore (désolé pour les gens nés dans les années 80), on rentre dans l’époque « Empire contre-attaque » et le film s’en tire très très bien. J’ai déjà trouvé que les comédiens avaient pris en charisme et en qualité de jeu. L’adolescence apporte aussi son lot de comportements étranges et d’émois incontrôlés qui donnent beaucoup de charmes au film.

Les effets spéciaux sont superbes et c’est un presque sans-faute pour ce domaine. Un régal pour les yeux dans les décors, les costumes, les personnages… Il n’y a pas à dire, y’a de la thune !

Pas d'ennui !

Mais surtout, on ne s’y ennuie jamais, les moments narratifs ou d’action sont assez bien dosés et le rythme ne fléchit quasiment pas. A mon avis, le scénario est même aussi un peu mieux bouclé et moins confus que les fois d’avant. On n’arrive à comprendre le fin mot de l’histoire en étant un peu moins embrouillé.

Je suis rentré très rapidement dans le film, et certains parents sont sortis avec leurs mômes tant les bambins étaient effrayés. En effet, pour les plus petits, je suppose que certaines scènes sont assez impressionnantes (bon oui d’accord, ma mère a du me faire sortir car j’avais peur de Cruella D’Enfer à l’époque !). Harry Potter évolue vraiment avec l’âge de ses héros, et dans des intrigues de plus en plus noires et intéressantes.

Bon et puis, ovulations garanties en présence de Viktor Krum et Cédric Diggory !

:: Le blog de Matoo ::


.::Matoo
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites