Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Gus Van Sant
Pays d'origine Etats-Unis
Durée 81'
Sortie en France 22/10/2003
Sortie Mondiale
22/10/2003

Avec
Alex Frost (Alex)
John Robinson (John)
Elias McConnell (Elias)
Eric Deulen (Eric)
Jordan Taylor (Jordan)
Carrie Finklea (Carrie)
Nicole George (Nicole)
Brittany Moutain (Brittany)
Alicia Miles (Acadia)
Nathan Tyson (Nathan)

Scénario Gus Van Sant
Musique Beethoven, entre autres
Production Dany Wolf pour HBO Premiere
Distribution MK2 Diffusion

Sur le Web
Site officiel
Le site français tout en flash avec musique





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 0

Elephant
(Elephant)
 
 

26/10/2003
voir les images
Après Ken Park, on essaie de voir dans Elephant une filiation quelconque ou bien un rapprochement quant aux thèmes abordés. En fait, Ken Park est un peu la version « cliché » et « concentrée » d’un Elephant, qui est le regard objectif et froid du documentaire. Ce film est une fiction plus qu’animée d’un souffle authentique, puisqu’il s’agit d’un épisode de la réalité. Elephant est le récit circonstancié à travers la narration de plusieurs protagonistes tout au long de cette fatale journée où la folie de Columbine a eu lieu.

La mise en scène nous donne à regarder le film comme un documentaire, comme l’émission « strip-tease », un simple exposé de séquences qui illustrent bout à bout une série d’événements. Mais là où Gus Van Sant va plus loin, c’est justement dans cette impression de récit froid d’une réalité objective qui est pourtant tout à fait réglé au cordeau pour livrer une telle impression globale. En effet, la manière dont les personnages ont été choisis et interprétés, le montage, la musique distillée tout au long du film et cette incursion dans l’intimité de l’école (un monde complexe de souffrance et d’initiation) sont gérés avec une minutie et une précision redoutables. Ainsi, le film déroule cette journée en empruntant le regard d’une poignée d’élèves (dont les deux tueurs), et nous dévoile les dessous de l’affaire en quelques regards, dialogues, plans, qui nous plongent dans un univers complexe. Car les tueurs ne sont pas deux êtres diaboliques et psychopathes par l’opération du saint-esprit, et tous les adolescents américains ne sont pas non plus les êtres névrosés et borderline de Ken Park ou Kids.

Les protagonistes ont l’air d’être un peu piochés au hasard, mais évidemment il n’en est rien. On suit les pérégrinations de chacun et on ressent les frustrations, les blocages, les humiliations et aussi leurs raisons de vivre et d’espérer, en définitive la démonstration même de la vie adolescente ici ou ailleurs. La différence résidant peut-être dans la manière dont l’éducation entre en jeux, aussi bien celle des parents que celle dispensée à l’école, ainsi que la façon dont on peut se procurer des armes – tout simplement. Certains moments sont filmés un peu à la manière de Jackie Brown, on suit les points de vue de différents personnages sur une même scène et dans un même intervalle de temps. Ce subtile effet met en abîme avec habileté les acteurs dans leur environnement, et souligne la tension qui grandit et un dénouement qu’on sent imminent.

La musique vient aussi souligner certaines scènes avec beaucoup de virtuosité et d’intensité. Le jeu de ces classiques de Beethoven rend certains instants surréalistes et créé une puissante émotion. La caméra glisse sur les personnages et ne tient pas à nous expliquer le fond des choses, simplement à montrer avec dextérité, la triste réalité. On sent que Gus Van Sant ne propose pas une explication complète et argumentée de cette journée, mais veut seulement faire partager les différentes hypothèses qu’on peut ébaucher à partir de ce film-témoin. Et surtout, comme on sait dès le début qu’on est dans une recopie d’un moment passé, on est encore plus sous le choc. Cette sobriété de traitement contribue d’ailleurs à renforcer cette impression de documentaire, et elle place parfois les spectateurs dans un état d’inertie et de prostration incroyable. A certains moments, on a le souffle coupé et dans la salle un même silence d’incompréhension et d’impéritie inonde littéralement l’atmosphère.

J’ai vraiment trouvé que c’était un excellent film, qui a déjà le mérite de raconter cette histoire avec et par les yeux des adolescents (qui sont excellents comédiens) à la fois victimes et bourreaux, proies et prédateurs. En outre, je me dis qu’une fiction qui relaterait ce genre d’événements aurait été considérée comme irréaliste et grossière, et certainement même censurée. Cela ne fait que plus entériner le malaise et faire réfléchir sur la manière dont on doit prendre en considération l’adolescence et ses souffrances, ainsi que la responsabilité de chacun face à ce genre d’actes qui échappent à toute raison humaine.


.::Matoo
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Fucked a écrit le 28/10/2003 à 14h44.  Commentaire 3218, Visiteur 1449
c est troublant et un message pr les keums ... can you fuck me ???

Clara a écrit le 28/10/2003 à 18h41.  Commentaire 3223, Visiteur 1451
bon, ca film je l'ai aimé mais avant tout parce qu'il est bien réalisé, cette ambiance, ce suspense dans les scène ou on suit les personnage, c'est ça qui est fort, les silence aussi. L'adolescence, c'est aussi un peu tout ça. Il ya beaucoup de solitude et une violence sous jacente chez ces ados et chez tout les ados.Personne ne s'occupe d'eux, ne savent ce qu'ils vivent réellement. Personne ne sait ce qu'il se passe dans leur tête, le film n'ont plus ne nous le dit pas, le film nous demande seulement de nous questionner à ce sujet. Ces ados là agissent, ils ne pensent pas. Ce film est beau, je ne sais pas pourquoi mais mm la tuerie est belle.On auarit presque anvie de la faire cette tuerie avec eux... C'est completement renversant ce film...

Marc a écrit le 09/11/2003 à 20h59.  Commentaire 3469, Visiteur 1536
je suis sorti très "retourné" de ce film. J'ai pu constater combien nos sociétés occidentales sont si malades. Cette société américiane en perte de repères où les parents pris par leur travail, leurs histoires sentimentales et leurs ruptures ne jouent plus leurs rôles d'accopagnement des adolescents qui livrés à eux-mêmes en profitent pour se tenter des expériences insolites et meurtrières. J'ai bien peur que la France prend ce chemin. Attention à ce que cela n'arrive pas chez nous un jour!

Josue a écrit le 10/11/2003 à 09h35.  Commentaire 3471, Visiteur 1538
Elephant... d' ou vient ce titre ?..

Merci de votre aide.

Josué.

PS: j' ai vu le film...je me suis un peu assoupi au début..mais j' ai bien aimé.

Samuel a écrit le 10/11/2003 à 23h25.  Commentaire 3473, Visiteur 1384
Le nom du film vient d'un moyen métrage réalisé pour la BBC par Alan Clarke et qui s'intitule aussi "Elephant". Il traite du terrorisme de l'IRA à travers une série de meurtres, filmés de manière très abstraite.
Gus Van Sant est un admirateur déclaré de cette oeuvre et a voulu en reprendre le style conceptuel, seul capable, à ses yeux, de rendre compte de ces explosions de violence.

Doudou a écrit le 23/11/2003 à 14h10.  Commentaire 3545, Visiteur 1586
Le film est très touchant.Je suis allée le voir hier au cinéme avec une copine et j'ai beaucoup aimé.La manière de jouer était de temps en temps"étrange" (comme quand John pleurait...)mais c'était ce qui donnait envie de le regarder.Je ne comprend pas pourquoi des critiques disent qu'il est lent.J'était comme absorbée par le film!C'était un des meilleurs film que j'ai vu !!

Matt a écrit le 24/11/2003 à 19h38.  Commentaire 3556, Visiteur 1595
j'ai baucoup aimé ce film car tout d'abord la maniere de suivre les personnages dans leur petite vie d'ados est très bien réussie par contre a certains moments un peu endormante mais quand même assez réaliste.Je me suis particulierement attachée a john je pense qu'il est présenté comme l'incarnation de la bonté et de la raison d'ailleur comme on peut le voir dans le film il est connu de baucoup de gens et assez apprécié.Je suis assez révoltée contre les gens qui pensent que c'est un film gay car les 2 tueurs ne sont pas homosexuels ils n'ont juste jamais embrassé dans leur vie et souhaitent connaître cela avant le arrêt de mort car je pense quèils sont concients que la tuerie est un arret de mort pour eux. Ce qui est amusant dans ce film c'est que chacuns interprete le film selon ses eplications.
Merci a bientot**

Baby doll a écrit le 25/11/2003 à 15h29.  Commentaire 3568, Visiteur 1602
Entrez votre commentaires ici !

Gressoum a écrit le 26/11/2003 à 12h03.  Commentaire 3580, Visiteur 1606
choquant,boulversant...j'ESPERE que jamais notre pays deviendra comme les USA!On peut se faire livrer une arme comme une pizza!Ca fait enormément refléchir...

Gressoum a écrit le 26/11/2003 à 12h03.  Commentaire 3581, Visiteur 1606
choquant,boulversant...j'ESPERE que jamais notre pays deviendra comme les USA!On peut se faire livrer une arme comme une pizza!Ca fait enormément refléchir...

Pimiedu93 a écrit le 04/12/2003 à 21h02.  Commentaire 3667, Visiteur 1651
magnifique!!!!!!!
horrible!!!!!!!!!!!
au début on m'avait dit que ce film n'était vraiment pa ce a quoi on s'attendait en allant le voir, c a d, une explication a cette tuerie mais en fait je suis tres contente de l'avoir vu; c'est mon professeur de français qui a emmené ma classe de seconde au cinéma la semaine dernière et je ne regrette vraiment pas
il est vraiment différent des autres films, je l'ai trouvé d'une beauté très spéciale malgré cette évènement qui ne semble pas bouleversé beaucoup de monde à ce moment, et puis il nous fait réfléchir, cela serait-il possible en france?? Je vous le demande d'après vous?

My Doll a écrit le 05/12/2003 à 20h21.  Commentaire 3681, Visiteur 1657
C'est un film spectaculaire!!!!!Bouleversant,poignant,troublant et horrible à la fois mais c'est un sujet trés bien traité!!!!!Félicitation à Gus van Sant!!!!Je conseille ce film à tout le monde!

Clpfa a écrit le 11/12/2003 à 20h25.  Commentaire 3788, Visiteur 1702
Je suis contre le lobby des pseudos films d'auteurs. Elephant, c'est purement le non-événement cinématographique ! Arrêtons avec les "je n'avais jamais rien vu de tel auparavant" ; évidemment elephant ne ressemble à rien...

Clara a écrit le 11/12/2003 à 21h13.  Commentaire 3789, Visiteur 1451
vraiment de la merde ce commentaire....

Isa a écrit le 18/12/2003 à 21h33.  Commentaire 3873, Visiteur 1741
ct 1 film long, fastidieux, lent trés lent même.Je n'ai pas trop aimé comme on peut le constater. E fait gt surtout tré déçue car vait dit k ct géniale et moi je n'ai rien vu de trés passionnant bien ke je dois avoué ke le travail du cinéaste est novateur et tout et tout ben ct qd même chiant!!! Surtout ke je dois l'etudier en cours je vai finir par être dégouté dejà ke gt pa fan...
Enfin bon ct pas 1 navet non + mai je comprend pas l'engouemen kil engendre fodra m'expliké.

Clash a écrit le 15/01/2004 à 17h08.  Commentaire 4210, Visiteur 1875
j'ai été voir le film aujourd'hui est c'est nul je me suis presque endormi. vers la fin c'est génial quand il tue tous le monde . si quelqu'un pouver faire sa dans mon ecole se serai merveilleux car c'est une ecole pouri les prof sont pouri il te mofle pou rien mais pas toute les prof . et en plus je fini tous le jour a 4 heure30 ces la merde

Clash a écrit le 15/01/2004 à 17h08.  Commentaire 4211, Visiteur 1875
j'ai été voir le film aujourd'hui est c'est nul je me suis presque endormi. vers la fin c'est génial quand il tue tous le monde . si quelqu'un pouver faire sa dans mon ecole se serai merveilleux car c'est une ecole pouri les prof sont pouri il te mofle pou rien mais pas toute les prof . et en plus je fini tous le jour a 4 heure30 ces la merde

Clash a écrit le 15/01/2004 à 17h09.  Commentaire 4212, Visiteur 1875
j'ai été voir le film aujourd'hui est c'est nul je me suis presque endormi. vers la fin c'est génial quand il tue tous le monde . si quelqu'un pouver faire sa dans mon ecole se serai merveilleux car c'est une ecole pouri les prof sont pouri il te mofle pour rien mais pas toute les prof . et en plus je fini tous le jour a 4 heure30 ces la merde

Clara a écrit le 15/01/2004 à 17h40.  Commentaire 4213, Visiteur 1451
on est tous passé par là CLash, je te rapelle que ton cas n'es pas exceptionnel, puisque l'ecole est obligatoire en France jusqu'à 16 ans!!Donc prend ton mal en patience, en 5ème je finissais tt les jours à 17 heure , normal que les ados petent un cable....

Scapi a écrit le 24/01/2004 à 20h02.  Commentaire 4307, Visiteur 1926
Bien sûr, j'ai vu le film. Je l'ai beaucoup aimé, j'y suis retournée cette semaine même. J'ai lu des critiques, je préfère finalement éviter d'analyser le cinéma de Gus Van Sant bien que sa réalisation soit très fine et aboutie. Pourtant, il semble parfois qu'on apprécie avoir un oeil "sentimental" (le mot est peu juste malgré tout), puisque j'ai été touchée par l'interprétation est l'esthétisme.
A la question : croyez-vous que cela pourrait arriver en France ? qui est posée plusieurs fois ici, il me semble que Gus Van Sant ne pointe pas ici les Etats-Unis. Il ne faut pas confondre avec Mickael Moore qui lui critique toute une société, cela nous rassure d'ailleurs puisqu'elle n'est pas encore la notre. Mais "Elephant" ne cite jamais la tuerie du lycée Columbine, donc ne cite pas un évènement américain. Ce sont des hommes et l'acte qui est filmé ici est un acte barbare et humain malheureusement. Bien sûr extrême et j'espère le plus rare possible mais pas spécifiquement américain. Dans le film, de plus, il semble que presque tous les adolescents auraient une raison de péter les plombs (un père qui boit, les railleries des camarades, le mal-être anorexique...). Ce film élabore plus un questionnement sur la nature humaine et on peut se demander si nous serions, nous, capable peut-être un jour de commettre un tel acte...
Finalement, j'analyse malgré moi, je l'admets.

Sly a écrit le 19/09/2004 à 23h13.  Commentaire 8301, Visiteur 3035
sans commentaires, pour rester sur notre faim, on reste sur notre faim...

Flo a écrit le 16/11/2004 à 20h37.  Commentaire 9128, Visiteur 3269
Entrez votre commentaires ici !

Flo a écrit le 16/11/2004 à 20h44.  Commentaire 9129, Visiteur 3269
moi j'ai adoré à l'origine je ne voulais pas aller le voir et j'ai été très surprise par sa simplicité et en fait au tout dépar je n'avais pas très bien compris son sens cependant en y réfléchissant c'est un film qui me correspond à 100% je suis fana de cinéma et je le considère comme un chef d'oeuvre Gus Van Sant n'a pas la prétention d'avoir la réponse à cette tuerie il raconte seulement la viebanale de jeunes qui n'avaient pas envie de mourir et qui pourtant avaient des problèmes de plus les tueurs ne sont pas considérés comme des monstres ils sont alignés au même rang que les autres personnages.c'est tout simplement simple et beau c'est très réaliste chapeau!

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites