Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Night Shyamalan
Pays d'origine USA
Durée 1h46
Sortie en France 27/12/2000
Sortie Mondiale
2000

Avec
Bruce Willis (David Dunn)
Samuel L. Jackson (Elijah Price)
Robin Wright (Audrey Dunn)
Spencer Treat Clark (Joseph Dunn)
Leslie Stefanson (Kelly)

Scénario Night Shyamalan
Musique James Newton Howard
Production Touchstone Pictures
Distribution GBVI





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 4

Incassable
(Unbreakable)
 
Puzzle identitaire
 

20/08/2002
voir les images
On ne change pas une équipe qui gagne

Après Sixième Sens, le tandem Shyamalan/Willis nous revient pour une nouvelle plongée dans le monde du surnaturel.
Et débarque encore pour tout casser. Le réalisateur, qui signe également le scénario, joue à nouveau sur le thème de l'individu qui a peur d'affronter le don exceptionnel dont il est pourvu. L'élu est Bruce Willis, sobre et convainquant en surhomme malgré lui.

Synopsis

David Dunn sort miraculeusement indemne de la catastrophe ferroviaire qui n'a laissé qu'un survivant (lui, en toute logique). Pas une écorchure, rien : intact. Simplement troublé. Il est peu après contacté par un homme étrange, qui, dit-il, détient l'explication …

La suite, la suite…

Comme Sixième Sens, Incassable a de fortes allures de puzzle et mêle sur sa toile quotidien et surnaturel de manière subtile. Shyamalan est sans aucun doute possible un réalisateur de talent et a ce don particulier de ménager tout le long de son récit une atmosphère sombre, dense et tendue. Cependant, la fin ne tient les promesses de tout ce qui précède. La peur de déplaire ?

Dommage, car Incassable a tout d'un grand film : le scénario est solide et dense (il s'essouffle seulement en bout de parcours). La personnalité des héros, leur quotidien se dévoilent peu à peu, et les pièces s'emboîtent progressivement.
Le monde passionnant des BDs y est intégré de façon habile avec un hommage aux BDs des années 50 et par là même aux super-héros, avec une pointe de nostalgie flottante (cf. l'atmosphère du film).

Face à un Bruce Willis incassable et en grande forme, Samuel L. Jackson l'homme de verre (Elijah son personnage est atteint d'une maladie génétique qui fragilise ses os à l'extrême) est stupéfiant. Le contraste entre les 2 protagonistes est parfait, la confrontation spectaculaire dans son genre.
De plus, l'ensemble des acteurs est impeccable. Ce qui donne lieu à des scènes particulièrement fortes (notamment celle du révolver, dans la cuisine avec David, Audrey et leur fils; par dessus tout l'incroyable scène dans les escaliers avec Elijah).

Un bon film.

N.B. : le réalisateur apparaît quelques secondes dans le film (dans le stade de foot). Soyez à l'affût !


.::Sophie
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Karl a écrit le 12/02/2002 à 01h00.  Commentaire 289, Visiteur 186
un chef d'oeuvre !!!

Pour sa deuxieme grosse réalisation Mr Shyamalan nous fait encore l'honneur de nous montrer son talent . Doué pour nous mettre en haleine, il réussit à créer une ambiance plus qu'opressante !
Sophie nous parlait du duo Shyamalan/Willis mais n'oublions pas le tadem de choc Willis/L.Jackson (qu'on a pu voir entre autre dans Die Hard 3,pulp fiction) qui une fois réunit explose de nouveau le box office !
Durant le "David Letterman show" (émission americaine),David demande à B.Willis l'explication d'autant de "block buster" (gros succés américain), celui-ci répond avec beaucoup d'humour que c'est normal car c'est une close de sont contrat d'acteur! j'aimerai le même contrat Mr Willis...
karl

Martin a écrit le 15/01/2003 à 16h26.  Commentaire 118, Visiteur 14
J'ai aussi trouvé ce film très moyen.
Je trouve l'athmosphère générale du film très peu appropriée à un film de super héro. En effet, je trouve le rapport du fils au père très malsain il va jusqu'à tenter de tirer sur lui pour vérifier qu'il est un super héro; la confrontation entre le méchant et le gentil n'a malheureusement pas vraiment lieu en tant que telle puisqu'éludée en deux plans. En plus le héro joué par bruce willis est lui-même très peu crédible en tant que héro, surtout que le monde "normal", tel qu'il est décrit ? c'est à dire trop réaliste, se prète mal à l'intervention d'un superhéro.

Du coup, à aucun moment je n'y ai cru. C'est assez dommage.

Sophie a écrit le 15/01/2003 à 17h22.  Commentaire 119, Visiteur 48
martin,
mais moi j'ai aimé ce film! c'est justement le rapport aux superhéros qui est extrêment bien exploité! et l'un des intérêts est aussi la confrontation avortée entre willis et jackson!!!! c'est plus un film sur les super héros qu'un film de super héros, enfin je crois... en revanche, j'ai trouvé la fin ridicule, la conversion de willis étant plus surprenante que la révélation de jackson...

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites