Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Ilan Duran Cohen
Pays d'origine France
Durée 1h30

Avec
Cyrille Thouvenin (Christophe)
Pascal Greggory (Alain)
Nathalie Richard (Laurence)
Julie Gayet (Babette)
Vincent Martinez (Marc)
Alain Bashung (Etienne)

Scénario Ilan Duran Cohen
Musique Jay Jay Johanson
Production Alta Loma films, Fugitive Productions et Haut et Court
Distribution Film Office

Sur le Web
Site officiel
Le site officiel de Cyrille Thouvenin

Cesar 2001:
Cyrille meilleur espoir maculin




votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 5

La confusion des genres
 
Hilarant et superbe
 

20/08/2002
voir les images
Je couche avec mon calepin

" Alain désire tout le monde et tout le monde désire Alain ". Au risque d'être accusé de plagiat et de me complaire pleinement dans la facilité je ne pouvais résister à la tentation : ces quelques mots sont ceux de l'accroche du film et le résument parfaitement. Il s'agit en effet des relations de plusieurs individus avec un personnage central qui n'est sûr que d'une chose : son indécision.
Alain, puisque c'est de lui dont il s'agit, quadragénaire sexuellement et sentimentalement brouillé, incapable de choisir entre ces attirances envers tout le monde et trop couard pour reconnaître la primauté de certains autres brille l'attachement qu'il dégage. Son " petit " air de chien battu fait battre la chamade au cœur de son entourage, qu'il soit du sexe faible ou pas : Babette souhaite une aventure, Christophe voit en lui l'homme sa vie, Laurence, patronne et amie, son mari rationnel. Mais Alain, qui les aime tous, et on touche au cœur du problème, est aussi capturé par le charme de l'ex-petit ami de Babette dont il est l'avocat…

Du haut de gamme

N'allez pas croire qu'il s'agit d'une comédie à l'eau de rose chiante et ennuyeuse. Soyez rassuré, Julia Roberts répond aux abonnés absents… La confusion des genres atteint en réalité les sommets de la comédie, du rire grâce à des dialogues percutants et à des comédiens virtuoses, mélange détonnant qui provoque un décalage entre ce que chacun d'entre nous peut entendre par des "relations normales " et les choix d'Alain à mille lieux des règles de bienséances. Incapable de choisir il fait part de ses turpitudes à son entourage. Il indiquera par exemple à son petit ami qu'il va se marier tout en étant attiré par une autre femme. Hilarant !

Qui plus est les acteurs se sont appropriés le scénario et l'historicité des rôles qu'ils ne les jouent pas, ils les vivent. Ils portent la névrose, la vie, le Moi de chacun des personnages.
Le spectateur ne peut que se prendre au jeu et s'attache rapidement au personnage principal et à ses malheureux "prétendants " de cœur. " Je ne te demande pas de m'aimer, juste de me respecter ".

Pascal Greggory, Cyrille Thouvenin, Nathalie Richard, Julie Gayet, Alain Bashung et Vincent Martinez, sous la plume de Ilan Duhan Cohen permettent à la confusion des genres d'être absolument grandiose.

Epoustouflant.


.::Jean
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Antoine a écrit le 15/01/2002 à 00h54.  Commentaire 213, Visiteur 128
Salut,
j'ai vu le film au cinema, il est vraiment bien ! Je viens de l'acheter en dvd, et il ne passe ni sur mon ancien lecteur philips 710, ni sur mon nouveau pioneer 444 k :-(

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites