Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Laurent Tuel
Pays d'origine France
Durée 1h30
Sortie en France 05/04/2006

Avec
Jean-Philippe Smet (Johnny Hallyday - lui même)
Fabrice (Fabrice Luchini)
Babette (Guilaine Londez)
Chris Summer (Antoine Duléry)
Marion / Laura (Elodie Bollée)

Scénario Christophe Turpin
Musique André Manoukian
Production Fidélité Productions et Bankable Films
Distribution Mars Distribution





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 3

Jean-Philippe
 
Heureusement, Lucchini est là
 

13/04/2006
voir les images

Acheter la musique du filmAchetez che Amazon.fr
Et si Johnny Hallyday n’était jamais devenu l’icône qu’il est aujourd’hui, si par un « malheur » du destin il n’était resté que le quidam, Jean-Philippe Smet. Voilà le scénario « catastrophe » que propose cette gentillette comédie. Et c’est Fabrice Luchini qui se réveille un jour (d’un coup de poing dans la gueule) dans cette « angoissante » dimension parallèle. Il décide alors de partir à la recherche de son idole numéro une, et de le remettre dans les rangs. Jean-Philippe devra devenir Johnny !

Johnny comme au guignol

Dire que j’avais lu que Johnny jouait mieux que d’habitude… Moi je trouve qu’il ressemble de plus en plus à sa marionnette des guignols, c’est affreux car le modèle en latex avait les traits caricaturés et c’est la réalité qui a rejoint la fiction. Et dans le fond comme dans la forme, vu sa manière de jouer la comédie. Mais bon… c’est Johnny, c’est marrant, et ce n’est pas non plus comme s’il voulait se la jouer, donc cela reste une prestation sympathique, et un clin d’œil non moins sympathique à ses fans. Mais malgré les petites blagues sur le chanteur et une souriante autodérision, il s’agit du panégyrique qu’on attendait.

Heureusement, Lucchini est là

Heureusement, pour tenir tout cela à bout de bras, il y a un Luchini qui est tout en verve et en cabotinage. Mais ça lui va vraiment bien sur le coup, il est drôle, pétulant, excentrique et crédible (dingue) dans ce rôle taillé sur mesure. Donc ça passe, mais juste juste. J’espérais que ce serait tout de même un peu plus drolatique et enlevé, bah non c’est seulement supportable.


L'avis de Jean sur Jean-Philippe


.::Matoo
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites