Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
Un film de Christophe Gans
Pays d'origine GB
Durée 2h22
Sortie en France 31/01/2001
Sortie Mondiale
31/01/2001

Avec
Samuel le Buhan (Grégoire de Fronsac)
Vincent Cassel (Jean-François de Morangias)
Emilie Dequenne (Marianne de Morangias)
Monica Bellucci (Sylvia)
Jérémie Rénier (Thomas d'Apcher)
Mark Dacascos (Mani)
Jean Yanne (Le Comte de Morangias)
Jean-François Stevenin (Henri Sardis)
Johan Leysen (Beauterne)
Bernard Farcy (Laffont)

Scénario S. Cabel C. Gans
Musique Joseph Loduca
Production Studiocanal Davis Films
Distribution Metropolian Filmexport





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 2

Le pacte des loups
 
Ciné Franlywoodien
 

26/08/2002
voir les images
Synopsis

1766. Le Gévaudan est secoué par les assauts répétés et sanglants d'une mystérieuse bête qui déchiquète femmes et enfants. Battues, sermons et incantations n'y peuvent rien et l'histoire remonte rapidement aux oreilles de la Cour soucieuse d'apporter une réponse rapide à l'agitation provoquée. La réponse chevauche sous les traits de Grégoire de Fronsac, libertin notoire et naturaliste du Roi.

La légende du Gévaudan est la grosse production française de l'année

La Pacte des loups était annoncé comme l'événement Français 2001. Le budget, le casting, la carte de visite naissante mais ultra prometteuse de Christophe Gans son réalisateur (suite à Crying Freeman) créditent l'hypothèse.

Et en effet, le pari est réussi, les spectateurs se jettent dans les salles (2 millions d'entrées en une semaine). Oui, mais…

Déception

Je ne dirai pas que je n'ai pas aimé ce film, ce serait purement démago. La qualité visuelle, le plaisir à l'idée de retrouver Vincent Cassel, Monica Belucci, Samuel Le Bihan (génial dans Total Western, starisé depuis Jet Set), Jean Yanne, de (re)découvrir Jérémie Rénier (Faites comme si je n'étais pas là), l'aventure épique promise par le Gévaudan sont autant de raison de voir ce Pacte des Loups.

Cependant, cela n'empêche pas les déceptions.
Déception au niveau des personnages, d'abord parce qu'il est évident que ces derniers passent au second plan dans le film, tout dévoué à la cause des effets spéciaux. Emilie Dequenne est transparente, particulièrement parce que son rôle est inconsistant. Le Bihan, en Grégoire de Fronsac, malgré les efforts de l'acteur, est parfois peu crédible. Cela dit il est certain qu'au final il est plus abordable.

Car bien évidemment, le film est destiné à plaire au plus grand nombre. Au prix de certains sacrifices : il doit y en avoir pour tous les goûts.

De fait, Gans accumule les effets de mise en scène (accélérés, ralentis, arrêts sur image…), les effets spéciaux, les scènes de combat (le rôle de Dacascos notamment aurait pu être etoffé d'une autre manière).

Il reste un sujet de légende, des décors somptueux, et Cassel et Belucci, ambigus et troublants.


.::Sophie
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Le taquin a écrit le 13/12/2002 à 05h47.  Commentaire 42, Visiteur 20
pour une fois qu'une production francaise arrive à rivaliser avec les productions hollywoodiennes, tant par le budget, le savoir-faire que les effets spéciaux, il reste encore des "critiques" pour descendre en fleche ce qui restera malgré tout un excellent film...
"la critique est facile, mais l'art est difficile", dit le proverbe, et j'ajouterai personellement que les critiques sont bien souvent des frustrés qui se vengent de leur manque de talent et de créativité en distillant à foison leur venin...
bravo sophie donc, vous faites honneur à votre profession ;)

Martin a écrit le 23/01/2003 à 01h46.  Commentaire 409, Visiteur 14
Il est souvent plus intelligent de penser par soi-même que de penser par proverbe.
En l'occurence, écrire une critique ce n'est pas facile, c'est même quelque chose de très difficile qui impose un grand nombre de choix et de questions. Ensuite, est-il nécessaire rappeler que la critique ? au sens général ? est à la base de la démocratie, et qu'une ne société qui ne critique pas et qui ne se critique pas est une société sans avenir ?

Ensuite, concernant le film lui-même, je ne crois pas que c'est en allant sur le terrain des super-productions américaines que l'on gagnera en créativité et en qualité. Ce n'est pas forcément en copiant ? même quelque chose de bien ? que l'on fait bien. Ce n'est pas parce que les américains font des films ? souvent pauvres comme Air Force One ou Indepence Day ? et ont du succès, qu'il est bon de les imiter. La chance du cinéma Français est peut-être d'avoir son identité et une certaine indépendance (enfin tout est relatif !), les américains n'ont donc pas à être pris pour modèle absolu. Et, s'il serait injuste de reprocher à un film d'être dans le style américain, que l'on ait tout de même le droit de le critiquer en tant que film !

Toin a écrit le 05/04/2003 à 12h44.  Commentaire 832, Visiteur 491
le pacte des loups est l'un des meilleurs film français . il fait conccurence aux fims amèricains . il est génial , de plus c'est un film avec beaucoup d'action , avec le décors il continue dans le meme mouvement .Enfin il a beacoup d'aspects ( attitude scientifique, religieuse) je vous le conseil.

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites