Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
De David Flusfeder





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 3

Le cadeau
 
Cadeaux contre cadeaux
 

10/08/2004
voir les images
Acheter le livreAchetez che Amazon.fr
Ce bouquin de David Flusfeder est une sympathique comédie de mœurs anglaise mais sans plus. Sans plus car j’ai peut-être un peu trop l’habitude de lire ce genre de romans, et que je m’en suis lassé. Pourtant, les personnages sont sympas et l’histoire plutôt cocasse et grinçante à la fois. C’est aussi éventuellement ce côté trop classique d’humour anglais décalé et noir qui manque finalement un peu d’originalité et de piquant.

Craquelures de couple

Pourtant cela commençait bien, on a un couple d’anglais CSP+, Philip et Alice, qui est heureux et épanoui en apparence avec leurs deux petites jumelles. Mais en fait, on sent et on constate rapidement tout un tas de fêlures et craquelures qui vont se révéler au fur et à mesure du bouquin.

Cadeaux contre cadeaux

Le couple a un couple d’amis qui leur pose, et surtout à Philip, un énorme problème de conscience. Ce couple gay, Barry et Sean (gravement richissimes), leur offre à chaque fois des cadeaux complètement démesurés (en prix, qualité et marque d’estime), et Philip fait de son mieux mais n’arrive vraiment pas à leur rendre la pareille, ce qui le plonge dans des affres absolument ridicules.

Saynètes drôles

Ces saynètes de distribution de cadeaux m’ont bien fait rire, mais cela ne suffit pas à nourrir une intrigue qui tourne un peu en rond, ou ne rime pas à grand-chose. Il y a bien quelques tentatives dans les scènes d’amour tantriques entre Philip et Alice, ou bien les lubies de Philip (100% excentricité anglais) qui donnent lieux à quelques répliques cinglantes et bien senties.

Mais la fin du bouquin sonne un peu creux, et je suis un peu resté sur ma faim. Ce n’est pas un mauvais roman, mais plutôt mineur dans ce genre, qu’habituellement, je révère particulièrement.


:: Le blog de Matoo ::

.::Matoo
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites