Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir les images
voir vos commentaires
onglet
 
De Frank Ronan





votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

Cette oeuvre a été notée 5

Un Ange est passé
 
250 pages lues en une nuit!
 

25/10/2005
voir les images
Acheter le livreAchetez che Amazon.fr
3 années racontées presque mois par mois, sur l'amitié entre John et Smallgods, deux jeunes adultes de la campagne irlandaise du côté de Limerick.



John, c'est le fils de fermier, élevé par sa tante aux côtés d'un père tendre, imposant et simple, une famille bien occupée par les travaux des champs et avec la chasse à courre comme distraction.

Smallgods, c'est d'abord le "nouveau" dans la classe de lycée, issu d'une bonne famille, donc certainement plein aux as. D'ailleurs, il refuse de parler le gaélique du peuple. C'est aussi le garçon qui saura suffisamment se démarquer pour rapidement conquérir l'amitié de John.

On suivra donc le récit de leur vies

On suivra donc le récit de leur vies pendant quelques temps, savoir ce qu'il advient d'eux: le lycée, les filles, les choix à la sortie du lycée, les secrets de famille et cette Irlande gaélique suffisamment troublante pour que parfois j'en oublie le fait que l'histoire se passe de nos jours.

C'est à la fois direct, simple, et littéraire

Merci à Rocambole-qui-ne-donne-plus-de-nouvelles (comme un personnage du livre d'ailleurs...) de m'avoir offert ce livre, j'ai passé un très bon moment à le lire. Déjà, parce que l'écriture est moderne, sans être forcée. Frank Ronan écrit comme on peut écrire aujourd'hui, c'est à la fois direct, simple, et littéraire. Ni du Beigbeder ni du Nothomb ni du Pingeot.

C'est le sens du livre qui me plaît

Mais surtout, au-delà de ces qualités littéraires, c'est le sens du livre qui me plaît. Certaines réflexions de John G. dans lesquelles je me reconnais énormément. Sans doute parce que je suis amoureux en ce moment: c'est un livre pour gens amoureux, ou dont le souvenir de cet état est suffisamment net. Hors de question de j'en dise plus, ceci est un blog, pas un journal intime. L'histoire m'a intéressé, les personnages m'ont plu, mais j'ai aussi bien tilté lors des immixtions de la réflexion dans le déroulement de l'histoire. Ces plaisirs du lecteur qui interrompt sa lecture pour réfléchir lui aussi.

250 pages, lu en une nuit.

.::Oli blog
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Aucun commentaire n'a encore été entré.

   
©Chroniscope : 2000-2017
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites