Interprète Lynda Lemay
Auteur Lynda Lemay
Compositeur Lynda Lemay
Editeur Warner Music
Sortie Mondiale
16/04/2002

Liste des plages
1- Du coq à l'âme 2'51
2- Maudite prière 4'44
3- J'veux pas d'chien 3'32
4- J'veux bien t'aimer 4'15
5- J'aime la pêche 1'51
6- La centenaire 5'48
7- Macédoine 5'13
8- Donnez-lui la passion 3'21
9- La cassette vidéo 3'27
10- Un homme de 50 ans 3'41
11- Le 29 août 2000 au Théâtre St-Denis 3'03
12- Va rejoindre ta femme 4'30
13- L'enfant aux cheveux gris 3'08
14- Gros colons 2'50
15- Les deux hommes 4'54
16- Bande de dégonflés 2'42
17- Bande de dégonflantes 2'16
18- Ma plus belle déception 4'12
19- La leçon de Québécois (Bonus Track) 6'25

Durée totale 73'02

Sur le Web
Site officiel
lyndalemay.com
À voir :
lynda-lemay.net




 

Les Lettres Rouges
 
Un 2 en 1 magique
 

17/11/2002
Après les succès de ses derniers albums, Lynda Lemay avait le choix entre sortir un live ou un nouvel album. Et bien elle a choisi... les 2 !

S'il s'agit effectivement d'un enregistrement en public dans la célebrissime salle parisienne aux lettres rouges, toutes les chansons (sauf une) sont inédites. Il est rare que des chansons sortent en live sans être sorties auparavant sur un album studio... Et en l'écoutant, on est vite convaincu d'une chose : cet album se devait d'être enregistré en public. Le public est pour une bonne part de l'émotion qui se dégage...

Lynda Lemay, ou l'art du grand écart.

En effet, Lynda alterne allégrement chansons délicieusement drôles ("J'veux pas d'chien", "Macédoine", "La cassette vidéo", "J'aime la pêche"...) et chansons aux thèmes gravissimes ("La centenaire" sur l'horreur de vieillir, "Donnez-lui la passion" sur la mort d'une mère, "Va rejoindre ta femme" sur la prostitution…).
Et malgré l'extrême variété des sujets, on ne décroche pas. Lynda (auteur-compositeur-inteprète) a un don pour faire vivre ses personnages et les interpréter à fleur de peau. Car oui, même si certaines chansons sont profondément autobiographiques ("J'veux bien t'aimer", sublime chanson d'amour), elle n'a pas vécu la plupart des événements qu'elle raconte... Et heureusement ! Parce que si on cumule avec ses précédents albums, Lynda serait une prostituée suicidaire violée divorcée qui aurait laissé mourir sa mère dans un hospice et qui élèverait un enfant handicapé mental... Et encore, j'en passe...

Cet enregistrement fige toute l'essence de Lynda Lemay : on éprouve pour elle une réelle sympathie. Sympathie au sens fort, c'est à dire que l'on se sent extrêmement proche d'elle... Et en y réfléchissant on comprends pourquoi : Lynda ne prends pas son public de haut, elle n’hésite pas à lui parler et à lui raconter des blagues : elle en a même fait une sorte de sketch placé ici en bonus track, un hilarant cours de québécois. Comme elle l’annonce dans l’excellente introduction qu’est "Du coq à l’âme", la scène représente sa chambre avec le bazar qui s'y trouve : on est comme chez un amie, qui nous parle de sa vie.

J'ai eu la chance de pouvoir assister à un de ses concerts dernièrement, et c'est encore plus magique. Tout d'abord parce qu'aucun enregistrement ne remplacera jamais l'émotion d'un concert, mais aussi parce que Lynda n'est pas avare : son concert a duré plus de 2h30 !
Au cours de ce concert, elle interprète tous ses classiques, mais aussi pas mal de nouveautés... dont une chanson sur les postillions qu'elle envoie quand elle chante... si si.

Quelle chanteuse aurait osé faire une chanson sur un tel thème ?
Et c'est cela qui rend Lynda Lemay si attachante : elle est profondément naturelle, et donc absolument unique.

Une artiste à suivre de très très près... et si vous avez l'occasion de croiser une de ses prochaines tournées, n'hésitez pas, je vous garantis que vous ne le regretterez pas !
.::Fabien
©Chroniscope : 2000-2020
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales