Retour vers l'accueil
pub
 
 
 
 
arrondi gauche imprimer    Conseiller l\'article à un ami arrondi droit
 

 

 
 
voir vos commentaires
onglet
 

le 27/01/2004 :
:: Les nominations aux oscars ciné-dvd

le 23/01/2004 :
:: Box office au 20 janvier ciné-dvd

le 22/01/2004 :
:: Weezer en DVD fin mars musique

le 21/01/2004 :
:: Une console portable double écran chez Nintendo ! j-vidéo

le 16/01/2004 :
:: Box office au 13 janvier ciné-dvd

.:Les autres news:.




votez Chroni au Weborama
Votez Chroni !
hotspot

 

Pixar envoie Disney paître !
 
 

30/01/2004
Pixar / Luxo
Fort d'une série de sans faute au box office ("Toy Story" 1&2,"1001 pattes", "Monstres et Cie", "Le monde de Nemo"), Pixar a annoncé hier son intention de ne pas renouveler son contrat de partenariat avec Disney.

Ce contrat, qui a permis à Pixar à se lancer dans le long métrage, arrive en effet à expiration après les deux prochaines productions Pixar que sont "The Incredibles" (fin 2004) et "Cars" (fin 2005).

Après 10 mois de négociations, Steve Jobs (PDG de Pixar et accessoirement PDG/démonstrateur chez Apple) a envoyé promener Disney, et se déclare prêt à travailler avec d'autres distributeurs.
Mais précisent-ils, cette fois pas question de partager les droits de propriétés intellectuelles !

Mais si on creuse un peu, on se rend compte que les choses ne sont pas aussi simples...

Tout d'abord, Disney à la mainmise sur les 7 premiers Pixar : ils peuvent continuer à les distribuer. Mais surtout, beaucoup plus inquiétant, le contrat original avait une clause assez spéciale : si à l'avenir Disney souhaitait produire une suite à l'un des 7 films, Pixar n'aurait que deux choix : accepter de produire la suite selon les termes de l'ancien contrat, ou accepter que Disney réalise cette suite sans Pixar !

Et oui, si le divorce Pixar / Disney est consumé, on peut craindre un Toy Story 3 fait sans Pixar, ce qui est un peu comme un film sur "le seigneur des anneaux" sans avoir les droits de reprendre Tolkien...

On s'en rend compte, la situation serait difficile pour Pixar : soit continuer de se faire exploiter financièrement par Disney; soit laisser leurs personnages fétiches se faire massacrer par d'autres, ce qui serait un sacré coup au moral pour eux, et très mauvais pour l'image de marque de Pixar...

Ce divorce pourrait donc engendrer du Pixar sans Disney, mais aussi du "Pixar" sans... Pixar !

Mais du coté de Disney, ce divorce serait également catastrophique: après avoir annoncé la fermeture de leur dernier studio 2D (cf cette news), perdre le partenariat avec Pixar les laisserait sans studio de production, à moins de créer leur propre studio 3D ex-nihilo...

Alors que penser de cette annonce officielle de fin des négociations ?
Pour moi, c'est juste un coup de communication comme Steve Jobs sait si bien les faire : en montrant a Disney que Pixar pourrait survivre sans eux, cela permet de faire pression sur eux pour obtenir des meilleurs conditions de partenariat...

.::Fabien  Source : Pixar.com

Les nominations aux oscars
ciné-dvd
 Box office au 27 janvier
ciné-dvd
   
imprimer | conseillez l'article à un ami|
Vos commentaires
Ajoutez votre commentaire

Annechan a écrit le 30/01/2004 à 16h26.  Commentaire 4376, Visiteur 270
Pour l'analogie sur le seigneurdes anneaux je trouve que cela ne correspond pas tellement....

Je dirais plutôt :
C'est comme si La communaute de l'anneau était réalisé par Peter Jackson et les deux autres volets par Spielberg. Les personnages sont les mêmes mais l'interpretation des personnages différentes : gollum aurait téléphoné à la maison et serait rentré en vaisseau spacial, Aragorn serait devenu un ancien nazi essayant de proteger les hobbits qui travaillaient à son usine de la déportation de Saruman, et Faramir serait devenu un aventurier partie à la recherche du saint graal avec son père denethor... ah j'avais oublié l'anneau aurait été remplacé par une adorable peluche parlante (c'est plus vendeur sur les gobelets de coca au mc do)

Yeuteu a écrit le 01/03/2004 à 18h56.  Commentaire 4750, Visiteur 2149
personnellement pixar et dysney etant tout deux des multinationales régies sous la tutelle de l'argent nul doute qu'en bonnes institutions judeocapitalistes un compromis sera impossible et donc une nouvelle guerre de destruction de l'image de l'autre sera entamée...
exploiter ou diviser pour mieux regner... le monde de l'arnaque a toy ou a raison

Ajoutez votre commentaire

   
©Chroniscope : 2000-2019
Conception/design : Jean Bernard | Programmation PHP/Mysql : Fabien Marry | Articles : Sophie | Martin | Anne | Sébastien | Jean | Fabien | Oli | Dan | Samuel | Virae | Antoine
Les avis exprimés sur le site n'engagent que leur(s) auteur(s) | Mentions légales

Valid HTML 4.01! Valid CSS! Level A conformance icon, 
          W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0
Hit Parade Positionnement et Statistiques Gratuites